TEST TERRAIN : SALEWA ERGO BELAY

Le test a été réalisé avec le concours de Pierrick HOTELLIER (Guide de Haute Montagne, découvrez son site Essaimance) et ses élèves.

Conditions du test :

Durée du test : 2 mois

Cible : Débutants et grimpeurs réguliers

Lieux : Salle et voies extérieures

Prise en main : premières sensations, un appareil léger (170g), petit, qui ressemble presque à un objet en plastique de part les matériaux utilisés et le peu de poids dans la main. Une ergonomie efficace pour les petites mains.

Mise en place de la corde : un dessin sur le côté de l’appareil invite à mettre la corde dans le sens d’assurage. C’est assez instinctif. Les enfants par exemple comprennent de suite le principe et ne se trompent pas. Le système ne peut pas fonctionner si la corde n’est pas correctement passée dans le mousqueton, donc pas de risque d’erreur.

Principe : système d’assurage dit autobloquant dynamique, de la même famille que le Click’up de Mountain Technology ou du Smart de chez Mamut, le mouvement de l’appareil de part sa forme engendre en cas de chute un blocage de la corde entre l’ERGO Belay et le mousqueton. En théorie ET en pratique ne jamais lâcher la corde du bas pour garantir la parfaite sécurité du grimpeur. Pour autant, avec différentes diamètres de cordes, nous avons pu vérifier (avec une contre assurance) que même en lâchant la main du bas, le blocage ne bougeait pas.

Fonctionnement : après la mise en place de la corde, en moulinette, la gestuelle pour l’assurage à la montée ne change pas. Le temps enseigné dans les écoles d’escalade offre le meilleur gage de sécurité en ne lâchant jamais la corde située en dessous. Pour la descente, que ce soit en moulinette ou après la réalisation d’une voie en tête, le basculement de l’appareil vers l’arrière ‘déverrouille’ le blocage par un désamorçage du coincement de la corde sur le mousqueton. Ce geste se fait avec idéalement, de par la conception du produit, l’index en dessous de la partie avant, et le pouce sur le dessus. Certaines personnes débloquent pour la descente comme avec le Smart, c’est à dire avec le pouce en dessous. Ce qui s’avère difficile et douloureux pour le doigt car le volume n’est pas adapté (trop petit). Il faut donc reprendre l’habitude d’avoir le pouce au dessus le cas échéant. La descente, de par le bras de levier beaucoup plus court que chez le Smart, se fait de manière douce et régulière, sans accélération ni à-coup, même chez les novices en matière d’assurage. En cas de panique, et si la personne lâche la main qui débraye, le système se bloque de nouveau. Le seul risque peut venir d’une crispation sur l’Ergo, comme sur une poignée de Grigri.
En tête : pour donner du mou au grimpeur, 2 cas se présentent : avec une corde de diamètre supérieur à 10.5 ou ayant du vécu, la technique du déplacement corporel (je m’avance vers la paroi ou le mur) est la solution rapide et efficace. Car l’Ergo à vite tendance à se bloquer par glissement sur le mousqueton. Il faut alors le relever manuellement, en lâchant la main située sur la corde au dessus pour le retirer vers l’avant. Avec des cordes fines ou neuves, il est aisé de donner le mou en laissant les 2 mains faire coulisser la corde parallèlement. Si l’appareil bloque la corde, un léger relâchement de la tension sur la corde permettra à l’Ergo de se replacer en arrière. L’Ergo est dès lors déjà en phase avec toutes les nouveautés en diamètres de corde, le diamètre de corde moyen est en dessous de 10 mm à ce jour.
Quelle type de corde? : appareil spécifique pour les cordes à simple. D’après les tests réalisés, il fonctionne avec des diamètres variant de 8.4 (Opéra de Béal) à 10.5 et plus encore! Plus la corde est grosse, plus il est difficile de donner du mou dans une escalade dynamique en tête. Par contre pas de contre indications observées pour l’assurage en moulinette. Sur les diamètre fin (Opéra), le système fonctionne très bien et le blocage est même meilleur sur ce type de corde qu’avec un Grigri 2. A recommander, même si la norme indiqué sur le côté stipule un diamètre minimum de 8.5 mm
Les + :
  • Impossibilité de mettre l’Ergo à l’envers
  • Très grande facilité d’utilisation

Les – :

  • RAS

L’avis de Kairn :appareil qui se veut très simpliste dans son utilisation, il permet à tout un chacun de grimper en toute sécurité. La très bonne surprise c’est son efficacité avec des diamètres de corde à simple très bas, 8,5 mm au plus bas.

Pour tous les grimpeurs !

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.