Trois moniteurs de l’UCPA jugés par la cour d’appel

En trois heures d’audience, seul l’un des trois prévenus aura eu un mot de compassion pour la famille : « Nous pensons tous les jours à Chloé. »

Cette unique phrase prononcée au cours de ce procès d’appel, hier après-midi, aura peut-être un peu réchauffé le cœur de la mère et du frère de la jeune Chloé, présents à l’audience. Cette monitrice stagiaire de 20 ans avait été emportée par une avalanche le 5 décembre 2012, alors qu’elle évoluait avec son groupe encadré par trois moniteurs formateurs de l’UCPA de Tignes. En arrêt cardio-respiratoire, elle était décédée le lendemain au CHU de Grenoble. Un autre stagiaire, pris dans la coulée, avait pu être secouru à temps.

A lire

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.