Un centre d’alpinisme va être construit pour dynamiser l’économie du Tibet

Les grimpeurs qui espèrent vaincre certains des plus hauts sommets du monde ont accueilli favorablement les plans d’installation d’un centre international massif d’alpinisme dans le Sud-ouest de la Chine.

Le projet sera construit dans le canton de Gangkar, près du versant Nord du Qomolangma, ou Mont Everest, dans la région autonome du Tibet, et a pour ambition de développer l’industrie de l’alpinisme et l’économie locales.

Selon le bureau régional des sports, le centre s’adressera aux alpinistes, aux skieurs, aux parapentistes et aux guides touristiques, et comportera des services médicaux, des agences de voyage et une base d’hélicoptères de sauvetage.

« Il y aura également un musée de l’alpinisme, des centres de location et de réparation de voitures, motos et vélos, ainsi que des restaurants et des logements », a précisé Nyima Tsering, directeur adjoint du bureau.

Le centre coûtera plus de 100 millions de yuans (13,47 millions d’euros) et couvrira une superficie d’environ 84 320 mètres carrés. Sa construction devrait commencer l’année prochaine et devrait être achevée en 2019.

Lire l’article

1china

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.