Un oeuf de la télécabine de Gourette dans les Pyrénées-Atlantiques se décroche : pas de victimes

C’est pratiquement à l’arrivée de la télécabine des Bosses à la station de ski de Gourette, vers 11h30, au dernier pylône, que l’attache de la cabine s’est rompue. La cabine, à environ 2m / 3m du sol, est tombée dans la neige actuellement d’une épaisseur d’environ 1.50 / 2m. S’enfonçant dans la poudreuse, la cabine n’a pu dévaler la pente quelques mètres en aval de l’accident. Les jeunes occupants sont sortis indemne. Après avoir vu le médecin de la station ils ont pu regagner leur domicile.

Le plus dur restait à faire.

Les conditions n’étaient pas des meilleurs pour le ski. Vent et neige était de sortie sans pour autant que l’on puisse qu’il s’agit de la cause de l’accident. Néanmoins la station a immédiatement fermé et les personnels se sont mis à l’œuvre pour sortir 79 personnes bloquées sur les cabines en ligne, Pompiers et secouristes en montagne du PGHM d’Oloron Sainte-Marie sont venues prêter main forte au personnel de la station. C’est en rappel que les 79 personnes ont été dégagées de leur fâcheuse situation. Et sans aucun problème ni blessé.

Une télécabine pas indispensable au fonctionnement de la station

La télécabine des Bosses assure le trafic entre le front de neige et le haut de la piste des Bosses en bas de celle du Pène Méda. Elle donne accès à une série de pistes bleues faciles comme les Ecureuils, les Pitchouns ou l’Abreuvoir. La totalité de la station peut fonctionner sans cette télécabine.

Une enquête déterminera les raisons du décrochage accidentel de cette cabine

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.