Une chaleur inhabituelle pour la saison enlève la neige des pentes suisses et laisse les stations de ski vides

Dans une démonstration alarmante de l’impact du changement climatique, la station de ski suisse Dent-de-Vaulion est confrontée à une crise hivernale sans précédent. La chaleur du mois de janvier, 2°C au-dessus de la moyenne 1990-2020, a laissé les pistes de la station désertes pendant ce qui devrait être la haute saison.

Selon le GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) de l’ONU, la Suisse connaît un réchauffement presque deux fois supérieur à la moyenne mondiale. Cette tendance alarmante est particulièrement évidente dans les régions montagneuses, connues pour piéger plus efficacement la chaleur.

Les conditions actuelles à la Dent-de-Vaulion sont inquiétantes, avec des températures qui atteignent 9°C, dépassant largement la moyenne typique de janvier de -1°C. Les prévisions suggèrent une hausse continue, pouvant atteindre 11°C. Au cours du week-end en cours, les températures au sommet (1 707 m) devraient osciller autour de 8 degrés Celsius sans aucun signe d’amélioration avant au moins une semaine.

Rob McDonald, directeur de Snow-Forecast.com, a commenté : « La chaleur persistante à Dent-de-Vaulion cette saison est plus que inhabituelle. C’est un rappel brutal des changements rapides que subit notre climat. Les températures constantes au-dessus de zéro, notamment au sommet de la montagne, sont un signe de trouble pour cette saison et pour l’avenir des sports d’hiver dans la région.»

Les conséquences économiques sont profondes. Le tourisme, vital pour le massif du Jura, est désormais menacé. Le Jura, célèbre pour ses crêtes de 300 kilomètres et ses nombreuses activités telles que la randonnée, le vélo et le ski, pourrait connaître un avenir sombre si ces tendances persistent. L’ONG Mountain Wilderness rapporte que 65 remontées mécaniques mécaniques rouillent désormais, inutilisées en raison du manque de neige.

Alors que les remontées mécaniques de la Dent-de-Vaulion sont abandonnées, les implications plus larges du changement climatique sur les sports d’hiver, le tourisme et les économies locales ne peuvent être surestimées. Cette situation souligne la nécessité de stratégies globales d’adaptation et d’atténuation pour lutter contre ces défis émergents. Le paradis hivernal autrefois prospère de la Dent-de-Vaulion sert d’avertissement brutal sur ce que l’avenir pourrait nous réserver si le réchauffement climatique ne se poursuit pas.

Un appel à l’action : la campagne POW Sendit

$

Face à ces défis, un mouvement croissant se dessine pour lutter contre l’impact du changement climatique sur les sports d’hiver et le tourisme de montagne. La campagne « Send It For Climate » de Protect Our Winters UK est un cri de ralliement en faveur d’une action urgente en faveur du climat. Il permet aux individus d’influencer les manifestes des partis politiques, en plaidant pour des politiques visant à zéro émission nette, la transition vers les énergies renouvelables et le soutien à l’industrie du plein air. Les participants peuvent exprimer leur soutien à ces initiatives cruciales en envoyant une carte postale virtuelle aux dirigeants politiques. Plus d’informations sur la participation et la façon de faire une différence sont disponibles sur leur site Web.

Cette campagne souligne la nécessité d’une action collective face au changement climatique, non seulement pour préserver les traditions chères aux sports d’hiver, mais aussi pour sauvegarder notre planète pour les générations futures.

Laisser un commentaire

quatre + 14 =