Une cinquantaine d’interventions par an pour les pompiers de l’extrême en Haute-Loire

On l’appelle le Grimp, une dénomination afin de parler de l’équipe de secours en montagne et en milieux périlleux qui intervient également pour réaliser les hélitreuillages en terrains hostiles.

Ils sont une trentaine de sapeurs-pompiers du Service départemental d’incendie et de secours (SDIS) à endosser la spécialité Grimp (1).

Cinq lettres derrière lesquelles se cachent les activités de secours en milieux hostiles : accidents d’escalade ou de sports d’eau vive, secours en montagne, brancardage délicat…

En savoir plus….
 

Laisser un commentaire

3 × 2 =