Une étude dresse un tableau préoccupant de la faim dans les zones de montagne du monde

Si les chiffres de la faim dans le monde sont en repli, le nombre de personnes victimes d’insécurité alimentaire dans les zones de montagne a augmenté de 30 pour cent entre 2000 et 2012, selon une nouvelle étude publiée aujourd’hui par la FAO et le Partenariat de la montagne à l’occasion de la Journée internationale de la montagne.

L’étude «Mapping the vulnerability of mountain peoples to food insecurity» a constaté que le nombre de personnes souffrant d’insécurité alimentaire dans les régions de montagne des pays en développement a quasiment atteint les 329 millions en 2012, contre 253 millions en 2000, même si la population mondiale résidant en montagne n’a augmenté que de 16 pour cent durant la même période.

Cela signifie qu’un montagnard sur trois dans les pays en développement, zones urbaines et rurales confondues, a connu la faim et la malnutrition, contre un sur neuf seulement à l’échelle mondiale.

Et si on ne prend que les populations de montagne des zones rurales, tributaires des ressources naturelles telles que la terre, l’eau et les forêts pour vivre, les chiffres sont encore plus parlants: près de la moitié d’entre elles sont victimes d’insécurité alimentaire.

Les zones de montagne couvrent 22 pour cent de la surface émergée de la terre et abritent 13 pour cent de la population.

Lire l’article

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.