Une pétition pour « sauver » le groupe montagneux de Sassolungo dans les Dolomites

Une pétition en ligne a été lancée pour « sauver » le groupe Sassolungo dans les Dolomites de la privatisation. Plus de 45 000 signatures ont été recueillies jusqu’à présent.

Une pétition intitulée « Sauvez les Dolomites » a été lancée pour préserver le groupe montagneux de Sassolungo dans les Dolomites italiennes qui « risque malheureusement sérieusement de se retrouver entre les mains de quelques investisseurs privés dans le seul but de réaliser des bénéfices. » Promu par Nosc Cunfinun groupe de citoyens de Val Gardena et Kastelruth, la pétition a recueilli plus de 45 mille signatures en quelques jours seulement.

Les promoteurs de l’appel expliquent que l’habitat préservé de cette zone est gravement menacé par les nouvelles remontées mécaniques. « Le cauchemar devient réalité » déclarent les organisateurs « Le début des travaux qui vont perturber cette zone est imminent. Nous parlons des Piani di Cunfin, au pied du Sassolungo, une zone qui fournit de l’eau potable à 7 mille habitants, avec des zones humides d’une grande biodiversité et une habitat pour la flore et la faune qui sont sous protection.

En plus de ces nouvelles remontées mécaniques, l’association Nosc Cunfin explique qu’en avril 2023 un projet de renouvellement du téléphérique jusqu’à Forcella del Sassolungo a été soumis au bureau régional de planification. « Ce projet ferait plus que doubler la capacité d’accueil et la station amont, située au cœur du massif, deviendrait presque quatre fois plus grande qu’elle ne l’est aujourd’hui. Cela signifie qu’une partie de la paroi rocheuse devra être enlevée ainsi que plusieurs mètres cubes. Le projet sera également subventionné avec un minimum de 45% de fonds publics : un profit incroyable pour les investisseurs au détriment de la population et de l’environnement. Ces projets concernent non seulement les collines de Piani di Cunfin, mais également la zone située au pied de la montagne appelée Città dei Sassi.

L’objectif de la pétition est d’arrêter ces développements à court terme et, à long terme, de garantir que l’ensemble de la zone soit classé parc naturel. En effet, il semble paradoxal que les groupes Sassolungo et Sella, deux des symboles des Dolomites, ne soient pas encore inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO des Dolomites.

Cliquez ici pour signer la pétition : www.change.org

Laisser un commentaire

six + dix-neuf =