Walter Bonatti : de l’homme au mythe

Élevé au rang de meilleur alpiniste du monde puis à celui de légende, Walter Bonatti (1930-2011) fait enfin l’objet d’une biographie écrite par un tiers.

Malgré une carrière brève stoppée à seulement 35 ans, Walter Bonatti a changé le cours de l’alpinisme moderne, ses ascensions des années 1950 et 1960 comptant parmi les plus difficiles et les plus inspiratrices. Mythe, il le devient ensuite progressivement, quand il tourne le dos aux faces retorses pour partir en quête de cette « grande aventure » qui lui est si chère. Certes, l’Italien s’est déjà raconté dans des autobiographies devenues des classiques (À mes montagnes, Montagnes d’une vie), mais en gardant toujours secret un large pan d’une personnalité riche et complexe.

Ces faces cachées de Bonatti (le voyage, l’écologie, l’éthique, l’héroïsme…), Roberto Serafin les aborde dans un ouvrage rythmé et respectueux qui retrace une vie dont la montagne ne fut qu’une composante.

Roberto Serafin : Né en 1939 à Rome, le journaliste Roberto Serafin était un proche de Walter Bonatti. Notamment rédacteur pour la revue du Club alpin italien durant vingt-cinq ans, fondateur de l’association des journalistes de montagne italiens, il est également l’auteur d’une demi-douzaine de livres.

www.glenatlivres.com

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.