Accidents en série dans les montagnes françaises

Dimanche, un alpiniste italien de 39 ans est lui aussi décédé dans le massif de la Vanoise en Savoie, à la frontière franco-italienne. Originaire de la région de Turin, cet homme a glissé à 3 300 m d’altitude pour une raison encore inconnue avant de heurter plusieurs barres rocheuses.
Ces derniers jours, des accidents mortels ont également eu lieu dans les Pyrénées. Un Espagnol de 41 ans est mort vendredi dans dans les Hautes-Pyrénées. La victime et sa femme, en vacances dans la région, se trouvaient dans le cirque de Troumouse, à 2 000 m d’altitude, pour s’initier à la descente en rappel. Le bloc sur lequel ils s’étaient encordés a cédé et l’homme a fait une chute de 6 mètres.
Jeudi, c’est un touriste belge originaire de la ville d’Olne, près de Liège, qui s’est tué lors d’une excursion dans les Pyrénées. Le promeneur, âgé de 57 ans, s’est égaré en se promenant avec sa compagne sur un chemin de Grande randonnée, le GR10, près de la station de Superbagnères située au-dessus de Luchon.En voulant retrouver le chemin, le couple s’est séparé et l’homme s’est engagé dans une zone de pente assez raide. Il a finalement glissé sur l’herbe et a dévissé. Sa tête a heurté des pierres. Il est mort sur le coup.


Photo courtoisie de Philippe Poulet 

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.