Alpinisme en Himalaya : Alain Baissières en peine sur le mont Manaslu

Touché par une bactérie, abandonné par ses guides, il n’a pu gravir le sommet.

C’est certainement son ascension la plus difficile. Alain Baissières, cadre territorial à Auch et féru d’alpinisme, a vécu une aventure qui aurait bien pu virer au cauchemar il y a quelques jours sur l’un des plus hauts sommets de la planète. Après quasiment deux mois d’expédition qui l’ont mené sur le Manaslu, culminant à 8 163 mètres d’altitude dans la chaîne de l’Himalaya, le quadragénaire est revenu dans le Gers, apparemment marqué.

Alain Baissières n’a pu atteindre le sommet. Victime d’une bactérie dans le troisième temps de son ascension, il a été obligé de rebrousser chemin. Cette bactérie était « présente dans l’eau de fonte au camp de base, explique-t-il. J’ai dû ralentir ma progression et j’ai fait demi-tour la veille du jour du sommet sur ordre des guides. »

En savoir plus….

Laisser un commentaire

18 − 11 =