Ça marche ! « La Traversée des Alpes », d’Antoine de Baecque et « Pensées en chemin », d’Axel Kahn

Quand le généticien Axel Kahn et l’historien Antoine de Baecque, collaborateur du « Monde des livres », narrent, dans leurs ouvrages respectifs, leur longue randonnée en solitaire, à travers la France pour l’un, à travers les Alpes pour l’autre, l’autodérision n’a rien d’un système ; elle serait plutôt une compagne, discrète mais indispensable. Mettre un pas devant l’autre, qu’il pleuve ou qu’il vente, et cela pendant neuf heures d’affilée ? Impossible sans un brin d’humour, cueilli le long des sentiers. De quoi masquer élégamment la répétition des gestes, chasser l’ennui (pas forcément les nuages – chacun en fait l’amère expérience) et inviter le lecteur dans l’aventure : dans Pensées en chemin, le voilà sur les pas d’Axel Kahn, qui conçoit ce périple comme une quête de beauté et ambitionne de raconter, d’une même foulée, cette France des petits villages et des campagnes oubliées. Le voilà aussi, plein d’allant, suivant la cadence d’Antoine de Baecque dans La Traversée des Alpes et arrivant au but, avec moins de fatigue qu’Hannibal et plus de savoirs sur la montagne et son histoire que n’en contient aucun guide de randonnée.

Lire l’article

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.