Chartreuse Terminorum 2018 : mieux que l’an passé, mais toujours aucun vainqueur !

Charteuse Terminorum 2017 - Erik Sampers

Après 40h00 de course les deux participants restant ont rendu les armes. Valéry Caussarieu et Laurent Gueraud ont renoncé ce samedi à 3h25 du matin. Les muscles semble t-il commençaient à tirer.

Ils ont néanmoins parcouru environ 135km et 12000 mètres de dénivelé positif, terminé deux tours et récupéré cinq livres dans la troisième boucle. L’an passé pour la première édition de la course, Gaëtan Janssens avait réalisé deux tours et récupéré un seul livre dans le troisième tour avant de renoncer.

Cette course “est vraiment très dure. Je trouve presque plus difficile que la Barkley. Il faut courir régulièrement, sinon on ne passe pas la barrière horaire. Mais je ne sais pas qui fera les cinq tours…” assurait à l’arrivée Valery Caussarieu, coureur émérite, au Dauphiné qui a assuré une couverture complète de l’événement via un live très très riche.

15 ont fini le premier tour dans les délais

Et Valery Caussarieu sait de quoi il parle ! Le quadragénaire avait abandonné dans la deuxième boucle l’an dernier pour la première édition de la Chartreuse Terminorum. Et avec l’organisateur, Benoit Laval, il s’est aussi aligné sur la Barkley 2018 en mars dernier. En 2016, Valery Caussarieu avait remporté la TransPyrénéa (866 km) en plus de 12 jours en compagnie de Laurent Gueraud.

Cette édition à vu 39 coureurs prendre le départ. 15 ont fini le premier tour dans les délais, et 10 hors délais. 11 ont pris le départ du deuxième tour et 4 ont fait deux tours dans les délais. 2 ont pris le départ du troisième tour, avant de renoncer cette nuit.

La pluie survenue jeudi et le froid ont marqué les concurrents cette année. Un violent orage survenu pendant la première boucle a fortement ébranlé la détermination de certains coureurs.

A noter que les équipes de secours présentes sur place n’ont pas eu à intervenir.

Charteuse Terminorum 2017 – Erik Sampers

La course cette année proposait un parcours de 300km et 25000m de dénivelé positif. Surtout, respectant l’esprit et les règles de la course Barkley Marathon (plus précisément la Barkley 100) dont elle s’inspire, la Chartreuse Terminorum est une course qui exige d’être particulièrement adroit en orientation, le tracé était dépourvu de tout balisage.

Concrètement, avant le départ, les participants doivent recopier le parcours sur leur propre carte pour être à même de s’en servir pendant la course. Autre consigne : chaque tour de 60 km doit être réalisé en moins de 16 heures.

3 euros et une bouteille d’alcool local en provenance du pays de chacun des 40 participants sont exigés pour chaque inscription à cette course vraiment atypique !

Pour aller plus loin

Chartreuse Terminorum : quelques photos d’une course mystérieuse

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.