David Lama enchaîne Bellavista et la Voie Petit

Après ses déboires au Cerro Torre, (et la polémique qui a suivit) le grimpeur autrichien n’en a pas pour autant renoncé aux grandes voies en altitude.
Il s’octroie ainsi deux grandes voies alpines de haut niveau libérées par Alex Huber :
Bellavista 8c (ou 8b+?) sur la Cima Oeste de Lavaredo (Dolomites), et la Voie Petit un 8b sur le Grand Capucin (Mont Blanc).


David Lama n’a pas délaissé les épreuves de Coupe du Monde, comme le démontre sa 12ème place à Chamonix le Week-end dernier, mais il semble trouvé le même plaisir dans les grandes voies extrêmes en haute montagne.


Il vient ainsi d’ajouter à son palmarès deux itinéraires de référence.
Sur la Cima Oeste de Lavaredo, où l’on a pu assister a de belles réalisations ces dernières semaines de la main de Hansjörg Auer et de Helmut Kotter (Pan de Aroma 8c), David Lama et son compagnon Peter Ortner se sont fixé pour objectif de réaliser à vue l’une des voies sortie par Kotter : ‘Bellavista’. 

Il s’agît d’une voie ouverte par Alex Huber en Artif en 1999 et offrant des pas de A4. Le grimpeur allemand était retourné dans la voie en 2001 et avait libéré l’itinéraire proposant une cotation de 8c.

 

La première répétition fût a mettre au compte de Mauro ‘Bubu’ Bole’. La modification de certaines prises ont entraîné une décôte à 8b+ de la part des répétiteurs


Deux tentatives et deux chutes

La première tentative de David Lama eut lieu il y a trois semaine et termina par une chute dans la longueur crux de la voie. Avant de redescendre, David trouva la solution a la longueur supérieure en 8a.  largo clave. David est revenu plus tard avec Ortner en chutant dans le toit avant d’enchaîner la longueur clef. Les deux grimpeurs ont alors poursuivi jusqu’en haut pour atteindre le sommet à la nuit tombante.
Ayant réalisé l’enchaînement, David a tenu a dire son admiration pour l’ouverture de Huber : ‘Avec cette voie, Alexander a établit un ‘avant’ et un ‘après’ dans l’histoire de l’alpinisme sur les Tres Cimas de Lavaredo. La première fois que j’ai tenté la voie, il y avait beaucoup de pieds et de mains marqués et tout le matériel était en place donc le travail fût beaucoup plus facile. Une première ascension demande beaucoup plus qu’une répétition… L’ouverture de cette voie mérite le plus grand respect’.



Dans le massif du Mont Blanc


Quelques jours plus tard, le jeune double champion d’Europe de difficulté (2006) et de bloc (2007), se trouvait dans le massif du Mont Blanc, en en compagnie de Daniel Steuerer avec lequel il avait fait son expédition en Patagonie.
Objectif : Voie Petit au Grand Capucin ouverte par Arnaud Petit et Stéphanie Bodet en 1997, et libérée par Alex Huber en 2005 qui proposa alors la cotation de 8b. 

 

Le lendemain de leur arrivée, les deux autrichiens ont traversé la Vallée Blanche et le Glacier du Géant pour tenter un essai à vue, sans succès après une chute dans la longueur clef de la voie. L’altitude (plus de 3000m) ayant indisposé Daniel, ce dernier dû redescendre rapidement pour revenir le lendemain.
A 6h du mat Lama assurait la première longueur et en début d’après midi, les deux compères tronaient sur les 3838m du sommet après une ascension rapide et sans encombre. 
C’est à la descente, dans les rappels que les deux autrichiens eurent le plaisir de croiser Arnaud Petit et Stéphanie Bodet, ouvreurs de la voie il y a 13 ans.


Source : Desnivel
Photo : David Lama au Grand Cap (D.Lama)

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.