Des grimpeurs de renom acteurs des rencontres du cinéma de montagne à Grenoble

Les rencontres du cinéma de montagne de Grenoble sont l’événement du genre le plus important d’Europe.


Avec une salle de 3000 places en entrée gratuite durant 5 jours, ce ne sont pas moins de 15 000 spectateurs chaque année qui viennent rêver de montagne. Cette année du lundi 19 au vendredi 23 novembre 2012,  33 films dont 25 avant-premières sont au programme avec cinq soirées de projection et d’animations et en prime des rencontres avec les protagonistes et les réalisateurs.



La 14ème  édition des Rencontres du cinéma de montagne se déroulera du lundi 19 au vendredi 23 novembre 2012 au Summum – Rue Henri-Barbusse – 38100 Grenoble


 


Chaque année, pour le plus grand plaisir des spectateurs, des alpinistes de renom, mais aussi de jeunes prodiges de la grimpe, de la glisse, ou du vol, acceptent de participer aux Rencontres du cinéma de montagne, des générations de surdoués qui se rencontrent autour d’une même passion, qu’ils souhaitent transmettre au public.


 


Nicolas Favresse, grimpeur belge  connu pour des réalisations de haut niveau



« Tout le monde nous parlait des Tepuy, ces hauts plateaux bordés de falaises abruptes que l’on rencontre au Sud-Est du Venezuela… Alors on a décidé d’aller explorer une falaise de 500 mètres qu’un ami anglais avait repérée. Je n’avais jamais vu une face aussi déversante de ma vie ! Contrairement au Groënland l’an dernier, aucun oiseau ne nous a vomi dessus, en revanche nous avons croisé des araignées et quelques scorpions dans les fissures… L’escalade a été très soutenue, mais nous avons réussi à ouvrir deux voies, avec des longueurs en 8a+. Bien sûr, aux  bivouacs, on a joué de la musique. Quelques airs inspirés des Indiens rencontrés  en chemin… Je vous ferai écouter ça aux Rencontres ! »


 


À retrouver mercredi 21 novembre  dans le film de Sean Villanueva, Venezuela Jungle Jam


 



 

Laisser un commentaire

trois + dix-sept =