Et si la Transjurassienne n’obtenait pas les autorisations nécessaires ?

Francis Vuibert, le préfet du Jura, a lâché une petite bombe concernant la Transjurassienne. « Je ne peux pas garantir que les autorisations seront données pour la Transjurassienne 2012. Pour qu’une épreuve de cette envergure puisse avoir lieu, il faut que des procédures soient respectées. Notamment l’avis obligatoire du Comité national de protection de la nature (CNPN), une instance composée d’experts indépendants du gouvernement, à qui il faut trois mois pour instruire. Malgré nos relances, cet été, les organisateurs ont déposé leur dossier le 30 septembre seulement. Je le dis clairement : c’est un peu court. Surtout si on y ajoute les trois semaines, au mieux, qu’il va falloir aux niveaux local et régional pour instruire le dossier avant que celui-ci ne parte au CNPN. Certes, le dossier est au-dessus de la pile, bien sûr je suis derrière la Transjurassienne, mais le risque que les délais soient insuffisants existe. Et ce n’est pas lié à la bonne volonté des préfets du Jura et du Doubs. »

Source

Laisser un commentaire

16 + 2 =