Faut-il aller travailler en canoë pliable ?

Faire du canoë en ville ? Pourquoi pas, mais pour des questions de transport il faudrait bien évidemment qu’il soit… pliable, comme les vélos en quelque sorte.

Bref, vous pourriez aller travailler en vélo et en canoë pliant. Le pied.

En ville, les canaux et les rivières servent de plus en plus de cadre à toutes sortes d’activités de loisir, et ce n’est pas tout : ils offrent aussi une alternative unique aux navetteurs. Mais comment conserver un kayak encombrant dans un petit appartement ou dans un immeuble de bureaux ? “Avec l’Onak, chacun peut vivre ses propres aventures urbaines en quelques instants grâce à ce canoë qui s’emporte facilement et se range n’importe où” assure le concepteur.

Enième phénomène de la croissance des activités outdoor, voici donc le canoë pliant. “Le mouvement ne concerne cependant pas uniquement les amateurs d’activités en plein air qui pratiquent régulièrement la randonnée ou le camping. Les habitués des sports en salle se mettent à l’eau eux aussi” assure Onak. “On voit de plus en plus de citadins de New York et d’Austin (Texas) se rendre au travail en canoë ou en kayak”.

Pour l’instant, sur la Seine où le canal de l’Ourcq, ces tentatives sot plutôt rares. Mais allez savoir…

Dans le détail, que trouve t-on dans ce canoë pliant ?

Ce canoë se veut est à la fois facile à ranger et à transporter. Il se plie aisément dans une mallette de 123 x 43 x 28 cm que l’on peut fixer sur un vélo.

« Bien que l’Onak n’occupe que très peu de place une fois replié, l’espace pour les jambes est généreux. Le système est rendu simple par un système de sangles et poulies. Nous avons même réussi à renforcer la stabilité en ajustant la forme de notre honeycomb curv composite breveté, dont le rapport rigidité-poids est meilleur que celui de l’aluminium » explique Otto Van de Steene, cofondateur de la marque.

Le canoë est fabriqué en Europe, dans un atelier social, à partir de matériaux renouvelables et durables. « Nous avons simplifié la chaîne logistique, de manière à ce que quelques pièces suffisent pour obtenir un canoë complet. Nous avons aussi décidé de ne travailler qu’avec des fournisseurs locaux. Nous voulons également proposer un produit sans microplastiques. »

Ce canoë est disponible sur Kickstarter (en version 1 et en version 2) au prix de au prix de 1495€.

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.