Festival international de bloc féminin : à Fontainebleau le 21 septembre

Après la première édition française du Woomen Climbing Symposium, le 15 septembre 2018 sur le secteur de bloc de la Capelle, les grimpeuses seront à nouveau à l’honneur le week-end suivant mais à Bleau.

Ces rassemblements s’inspirent directement d’un événement créé par la championne du monde Shauna Coxsey au Royaume Uni. Pourquoi un tel genre d’événement ?

Il paraîtrait que les grimpeuses débutantes se sentent mal à l ‘aise, n’arrivent pas à s’exprimer physiquement en présence des hommes. L’idée était donc de leur proposer un environnement dans lequel elles se sentiront plus en confiance et d’échanger entre filles sur la pratique de l’escalade.

Atelier sur la préservation des sites d’escalade

Le premier Festival international du bloc féminin à Fontainebleau (du 21/09/2018 au 24) se veut donc une plate-forme permettant aux femmes grimpeuses de créer un réseau et d’acquérir des compétences en leadership transférables à d’autres domaines de la vie. Organisé par Zofia Reych assistée de nombreuses personnalités.

A noter la présence d’un atelier sur la préservation des sites d’escalade et la transmission des bonnes pratiques animé par Madame Gaëtane Hay de l’ONF.

Les grimpeuses devraient se retrouver sur les sites de Franchard Isatis et de l’Eléphant et pourront participer à un atelier d’ouverture de voie dans la salle fédérale de Karma à Fontainebleau.

Les billets incluent (75€)

• l’emplacement de camping pour une tente ou une camionnette pour 2 nuits
• un billet gratuit pour Karma Climbing (valable 1 an)
• les conseils en bloc des grimpeurs expérimentés de Fontainebleau dont Caroline Sinno
• un cours de yoga le matin avec Tiffany et un après-midi de parkour
• l’accès aux conférences et la soiréedu samedi
• 1 mois d’accès premium aux topos de 27crags.com
• 1 sac avec cadeaux des sponsors
• un ticket de tombola

La suite sur TL2B : http://www.tl2b.com/2018/07/agenda-le-premier-festival.html

Pour aller plus loin sur ce sujet

ad NCV

1 COMMENTAIRE

  1. Personnellement je ne me suis jamais sentie limitée par la présence des hommes même quand je débutais… Au contraire j’ai toujours croisé des hommes respectueux pour qui le fait d’avoir une partenaire de cordée allait de soi. Sans jamais de jugement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.