FWT 2019 : un française sur le podium au Japon

Dans un endroit où la neige tombe tellement et souvent que la visibilité, même une fois tous les dix jours, n’est pas donnée, une première sélection du top 3 des meilleurs freeriders du monde a été réalisée dans des conditions épiques dès le premier arrêt du Freeride World Tour (FWT) 2019, au cœur des Alpes japonaises.

Après avoir été forcé de réorganiser l’événement Hakuba 2018 de l’année dernière à Kicking Horse en raison d’excès de neige, la compétition au Japon FWT d’aujourd’hui a été à la hauteur des attentes mondiales pour le Japow. Le ciel s’est ouvert pour offrir aux riders une vue imprenable sur le terrain qu’ils ont déchiré.

Snowboard homme

La légende Travis Rice (USA – 1er) a défendu sa victoire des années précédentes avec une ligne au-dessus de toutes les autres et un énorme 720 à la finition technique. Gigi Rüf (AUT – 2ème) a maintenu son statut de légende avec une course avec un gigantesque no grab airs 360. Davey Baird (États-Unis – 3ème) a lancé un énorme et élégant 360 méritant sa place sur le podium.

“Je suis super heureux ! Ce genre de ride et ce genre de compétition, c’est dingue quand tout s’assemble. Je pense qu’en fin de compte, le run que j’espérais faire était à peu de chose près ce que j’ai réussi à faire” dit après la course Travis Rice.

Snowboard femme

Anna Orlova (RUS – 1ère) a remporté sa première place avec un run entre technique et des airs replaqués avec confiance. Manuela Mandl (AUT – 2ème) a parcouru une belle et raide ligne avec une excellente neige et un style épuré.

 

La championne du FWT 2017, Marion Haerty (FRA – 3ème) a ouvert la danse en bombe et est restée debout pour gagner la troisième place.

Ski femme

Arianna Tricomi (ITA-1er) s’est une fois de plus hissée sur le podium avec une ligne progressive commençant avec 360 ​​et suivie d’enchaînements technique. Maude Besse (SUI-2ème), nouvelle du FWT, a chargé dans une zone que personne d’autre n’avait encore touchée, plaquant une ligne technique dans la partie la plus escarpée du lieu. Elisabeth Gerritzen (SUI-3ème) a poursuivi son ascension dans les rangs du Tour avec une entrée remarquée suivie d’un second pas solide.

“Je suis entrée dans cette compétition avec le sentiment que ça allait bien se passer. Je cherchais à skier cette face parce que le terrain de jeu est dingue et c’était vraiment top !” a dit Arianna Tricomi.

Ski homme

Markus Eder (ITA – 1er) a dominé la compétition avec la plus impeccable des premières courses avec un flatspin 360 élégant et un transfert digne de son style aux multidiscipline reconnu. Le père fondateur de Freeskiing, Tanner Hall (USA – 2ème), a réalisé son tout premier podium FWT dans une course marquée par des backflips et des multiples airs. Tom Peiffer (CAN – 3ème) a ravi la foule avec un énorme 360 ​​ et un solide run.

L’étape numéro deux du FWT19 à Kicking Horse, en Golden BC, qui approche rapidement.

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.