La montagne, avec ou sans guide ?

«Jamais je n’aurais cru pouvoir faire ça .» C’est la phrase que Pascal Chapelland, guide de montagne, aime entendre de son client après une course.

Voilà 40 ans qu’il est guide de montagne. Et deux ans qu’il préside la Compagnie des Guides Saint-Gervais Mont-Blanc, Pascal Chapelland. Lorsqu’il voit le bilan qui ne cesse de s’alourdir chaque année sur le mont Blanc, Pascal Chapelland positive. « Entre 25 et 30 morts, je pense que c’est bien peu par rapport aux imprudences. Décidément, il y a un Bon Dieu pour les alpinistes.» Trente morts par rapport aux milliers de personnes qui tentent chaque année l’ascension du toit de l’Europe (4 810 mètres), c’est peu. Car ça défile là-haut. Sur une centaine de jours où les conditions météo sont favorables, on peut compter jusqu’à 300 grimpeurs par jour.

En savoir plus…

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.