La réalité virtuelle utilisée pour traiter le vertige

S’il est un problème qui touche les nombreux amateurs de sorties en montagne, voire ceux qui veulent pratiquer l’escalade, c’est bien le vertige. Et bien des chercheurs ont décidé de s’attaquer à ce véritable fléau.

Une étude publiée dans The Lancet Psychiatry fournit la première preuve qu’une thérapie psychologique peut être délivrée avec succès via la réalité virtuelle pour lutter contre le vertige.

Le vertige touche une personne sur cinq. Une équipe dirigée par le professeur Daniel Freeman du Département de psychiatrie de l’Université d’Oxford a développé un traitement dans lequel la thérapie psychologique est assurée par un coach virtuel généré par un ordinateur. Le traitement est personnalisé, les utilisateurs pouvant interagir avec l’entraîneur virtuel en utilisant la reconnaissance vocale.

Série d’activité avec des hauteurs de plus en plus élevées

Lors de tests, une centaine de personnes ont essayé cette nouvelle thérapie en passant en moyenne deux heures avec un casque de réalité virtuelle (des casques HTC Vive) pendant cinq séances. Et les résultats semblent positifs.

Le coach virtuel propose dans le cadre de ce traitement une série d’activité avec des hauteurs de plus en plus élevées.

“Nous avons conçu le traitement de manière aussi imaginative, divertissante et facile à naviguer que possible” explique le professeur Freeman. “Les tâches demandées aux participants consistaient à traverser une passerelle en mauvais état, à sauver un chat positionné dans un arbre, à peindre une image et à jouer avec un xylophone sur le bord d’un balcon”.

“La différence de ma capacité mentale à gérer les hauteurs est incroyable”

“Les résultats sont extraordinairement bons. Nous étions convaincus que le traitement se révélerait efficace, mais les résultats ont dépassé nos attentes. Plus des trois quarts des participants ont montré au moins une réduction de moitié de leur peur des hauteurs” continue t-il. “Notre étude démontre que la réalité virtuelle peut être un moyen extrêmement puissant pour fournir une thérapie psychologique”.

“La différence de ma capacité mentale à gérer les hauteurs est incroyable” assure Maurice, un des testeurs de la thérapie “Auparavant, je n’allais pas près des bords, j’étais tétanisé en regardant verticalement vers le bas. Les séances que m’ont beaucoup aidé”.

Pour aller plus loin sur ce sujet

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.