La Venta explore le plateau karstique d’El Penòn en Colombie

Luca Gandolfo rapporte le nouveau projet d’exploration de l’Association d’Exploration Géographique La Venta sur le plateau karstique d’El Penòn en Colombie.

Situé dans la région andine de Colombie, sur le versant oriental de la Cordillère Orientale, le plateau d’El Penòn est un trésor naturel situé à 2500 m d’altitude et caractérisé par une intense karstification qui a profondément façonné sa morphologie.

Le sous-sol de ce plateau cache un immense univers souterrain à explorer et dont le patrimoine environnemental et bio-spéléologique est révélé au monde scientifique grâce au travail de la Fédération colombienne de spéléologie « EspeleoCol » et de l’Institut Humboldt de Bogotá (organisme indépendant organisme de recherche géré par le gouvernement colombien et chargé de mener des recherches scientifiques sur la biodiversité du pays).

Dans ce contexte, du 24 novembre au 9 décembre 2023, l’expédition de La Venta appelée « El Penòn 2023 » a eu lieu en collaboration avec la Fédération colombienne de spéléologie « EspeleoCol » et a réuni 7 spéléologues d’Italie, 1 de Suisse et 3 de Colombie. .

Ils ont été rejoints dans les derniers jours de l’expédition par le professeur Daniel Gutierrez Ardila et le professeur Carlos A. Lasso de l’Institut Humboldt, l’un des plus grands experts mondiaux en biologie des écosystèmes fluviaux souterrains, et avec qui il a été possible de documenter l’exceptionnel poisson des cavernes ‘Trichomicterus Rosablanca’, une espèce endémique du plateau d’El Penòn.

Le professeur Lasso a été nommé en 2023 « Ambassadeur » de La Venta en Colombie, en reconnaissance du grand travail de recherche et de diffusion qu’il réalise et, au cours de l’expédition, il a été nommé par la revue El Pais comme l’un des 75 dirigeants de la société colombienne dont le travail transforme le pays (elpais.com)

Comme il s’agissait d’une première pour La Venta dans ces territoires, les objectifs de départ étaient multiples. D’un point de vue exploratoire, nous avions identifié, grâce à l’étude de photos satellites, quelques zones présentant un intérêt particulier, dont une zone bien spécifique en bordure des murs du Vaje de Panama. À cela s’ajoutaient toutes ces activités « institutionnelles », indispensables pour établir des contacts, à commencer par les autorités locales comme la municipalité et la police, jusqu’aux contacts les plus capillaires avec les paysans qui habitent ces zones, tous qui visaient à comprendre les objectifs scientifiques de sauvegarde et de conservation des territoires affectés par les activités de La Venta.

Malgré les objectifs ambitieux, les nombreuses inconnues et les risques d’une simple prospection, l’expédition a apporté des résultats bien au-delà des meilleures espérances. L’expédition de La Venta a été la première à atteindre le sommet des parois vertigineuses qui dominent Vaje de Panama et, grâce à des drones, un gigantesque portail a été repéré à l’intérieur d’un amphithéâtre rocheux complètement caché, à environ 150 m en contrebas. Le portail a été atteint après trois jours de travail sur le mur pour trouver le bon itinéraire de rappel et reste encore en partie inexploré faute de temps.

Nous avons également exploré, cartographié et documenté un important système de tunnels fossiles accessibles par un grand effondrement au milieu de la jungle, le Hoyo de las Palmas, une cavité déjà connue au moins pour sa salle initiale en raison de la présence d’un importante colonie de Guaciari, un oiseau très commun dans les grottes d’Amérique du Sud, mais dans laquelle nous avons exploré des centaines de mètres de nouveaux tunnels.

Malheureusement, nous avons raté la connexion avec le grand portail dans le mur à cause d’un grand glissement de terrain souterrain d’où provenait un vent très fort, qui a repoussé toute envie que nous avions de passer. D’autres puits au milieu de la jungle ont été localisés grâce à des drones puis explorés, cartographiés et documentés, toujours dans l’espoir d’intercepter le système de grands tunnels en contrebas.

Au cours de l’expédition, les réunions officielles avec les autorités de la région n’ont pas manqué et une journée de formation aux techniques de progression verticale dans les grottes a été organisée pour les jeunes garçons d’EspeleoCol désireux d’apprendre et d’améliorer leurs compétences.

Une belle combinaison d’éléments qui permettent de dresser un bilan absolument positif de l’expédition qui, bien que courte compte tenu des 10 jours réels de terrain, a été très intense du point de vue physique et humain, au cours de laquelle chaque jour la boue et la fatigue nous accompagnaient, l’envie d’atteindre de nouveaux coins d’obscurité jamais éclairés par l’homme et les sourires des enfants qui jubilaient dans les rues du village en poursuivant le drone.

On a le sentiment d’avoir posé de bonnes bases sur lesquelles structurer un projet bien structuré, un projet global « d’exploration géographique », allant des aspects géologiques, anthropologiques et biologiques jusqu’à la protection et la préservation des richesses karstiques de ce territoire, encore très sous-évalué et ignoré même par les communautés locales elles-mêmes, où, malheureusement, persiste la coutume d’utiliser les grottes comme dépotoirs.

Il sera donc très important de faire un effort important pour développer une nouvelle sensibilité envers son propre territoire, en faisant comprendre aux gens l’importance du monde souterrain en tant que gardien et réserve de la ressource la plus importante dont nous disposons, l’eau.

Luca Gandolfo / La Vente

Participants : Luca Gandolfo, Frank Vanzetti, Anna Sabbadin, Lucia Confente, Mauro Baratto, Alvise Rossi, Andrea Fersuoch, Jesus Julio Fernández, Sebastian Alzate Fernàndez, Carlos Lasso Alcala, Edwin Gonzalez, Deicy Quitian Patinò.

Commanditaires : Ferrino extérieurMilesbeyond, Calzaturificio Gaibana, Primus Equipment, Tiberino 1888, Atlaua, Insula, Agenzia 4Winds

Info: www.laventa.it

Association des explorations géographiques de La Venta, Colombie - El Penòn, ColombieAssociation des explorations géographiques de La Venta, Colombie - El Penòn, ColombieAssociation des explorations géographiques de La Venta, Colombie - El Penòn, ColombieAssociation des explorations géographiques de La Venta, Colombie - El Penòn, ColombieAssociation des explorations géographiques de La Venta, Colombie - El Penòn, ColombieAssociation des explorations géographiques de La Venta, Colombie - El Penòn, ColombieAssociation des explorations géographiques de La Venta, Colombie - El Penòn, ColombieAssociation des explorations géographiques de La Venta, Colombie - El Penòn, ColombieAssociation des explorations géographiques de La Venta, Colombie - El Penòn, ColombieAssociation des explorations géographiques de La Venta, Colombie - El Penòn, ColombieAssociation des explorations géographiques de La Venta, Colombie - El Penòn, ColombieAssociation des explorations géographiques de La Venta, Colombie - El Penòn, ColombieAssociation des explorations géographiques de La Venta, Colombie - El Penòn, ColombieAssociation des explorations géographiques de La Venta, Colombie - El Penòn, ColombieAssociation des explorations géographiques de La Venta, Colombie - El Penòn, ColombieAssociation d'exploration géographique de La Venta, Colombie - El Penòn, Colombie : Pozo de la MunecaAssociation des explorations géographiques de La Venta, Colombie - El Penòn, ColombieAssociation des explorations géographiques de La Venta, Colombie - El Penòn, Colombie

Laisser un commentaire

13 + vingt =