Le Cervin est à l’honneur sur les planches

Une pièce de théâtre viendra commémorer la première ascension de la célèbre montagne alpine. Le spectacle sera présenté en juillet, à Zermatt.

 

Cette année, Zermatt célèbre sa montagne: le 150e anniversaire de la première ascension du dernier quatre mille des Alpes à avoir été conquis. Un spectacle en plein air retracera cette épopée l’été prochain au Gornergrat avec pour toile de fond le Cervin.

La pièce de théâtre, mise en scène par la Bernoise Livia Anne Richard, se nourrit de la dramaturgie de cette aventure. En juillet 1865, la concurrence pour gravir le sommet était à son comble. L’Anglais Edward Whymper est lâché par son guide italien qui préfère partir avec une autre équipe.

Whymper, qui se sent trahi, fonce à Zermatt et rejoint une expédition avec d’autres Anglais et des guides locaux. Ils conquièrent le sommet, mais à la descente, seul trois des sept membres reviennent vivants: Edward Whymper et les deux guides valaisans, les Taugwalder père et fils.

C’est le début des calomnies. Whymper accuse les guides Taugwalder, qui rejettent les reproches. Au terme d’une interminable dispute, l’Anglais sauvera sa réputation tandis que le père Taugwalder, bien qu’innocenté, devra s’exiler faute de clients.

Pour Livia Anne Richard, qui a écrit et mis en scène la pièce, la bataille était inégale. Alors que l’Anglais grâce à son éducation a pu inonder le monde entier avec sa version des faits, les Taugwalder, taiseux et peu cultivés, n’avaient aucune chance. «J’ai essayé dans cette pièce de réhabiliter ces guides locaux», a indiqué mardi la Bernoise devant les médias.

Lire l’article

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.