Le Gouvernement signe l’arrêt de mort de l’ours en Béarn !

Le 26 juillet 2010, Chantal Jouanno concluait 5 années de réflexion et de concertation par l’engagement de lâcher une ourse en Béarn au printemps 2011.

Bien que très insuffisant en regard de l’enjeu de la conservation de la population d’ours dans les Pyrénées, nous avions fait l’effort de faire confiance à l’engagement de l’Etat d’aller « lentement mais sûrement ».

Mais cette voie intermédiaire entre les tenants d’un véritable plan de restauration et ceux de l’extermination de l’ours, n’avait de sens qu’à la condition d’avancer, même lentement, mais sans s’arrêter.

Aujourd’hui, le Gouvernement marque une rupture avec la politique menée de manière continue par L’Etat depuis plus de 15 ans.

Lire l’article

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.