Le tourisme au Ladakh frappé de plein fouet après la mort de trekkers

Après la mort de trekkers étrangers dans les inondations exceptionnelles qui ont frappé la région himalayenne du Ladakh, le flux de touristes s’est brutalement tari, obligeant des guides de montagne à quitter la région pour le Népal, selon les professionnels du secteur.
‘La saison est très mauvaise. L’an dernier, environ 200 touristes débarquaient chaque jour à l’aéroport de Leh mais depuis les inondations, il n’y en a plus qu’une vingtaine’, estime Tsering Dolkar, du comité du tourisme à Leh, la principale ville du Ladakh, dans le nord de l’Inde.


Lire l’article

Laisser un commentaire

8 + dix-huit =