Lettre ouverte d’ACTS à l’IFSC pour protester contre les NEOM Beach Games et la politique environnementale et éthique

L’association ACTS For Our Summits a écrit une lettre ouverte à l’IFSC exprimant ses inquiétudes concernant la compétition d’escalade NEOM Masters 2023 et exhortant l’IFSC à prendre des mesures plus fortes concernant les questions environnementales et sociales. Plus de 110 athlètes de l’IFSC, grimpeurs professionnels et associations ont déjà cosigné la lettre. Il s’agit notamment d’Adam Ondra, Josune Bereziartu, Tommy Caldwell, Catherine Destivelle, Margo Hayes, Alex Megos, Kilian Jornet, Jesse Grupper, Caroline Ciavaldini, Didier Berthod, James Pearson, Symon Welfringer, Siebe Vanhee, Robbie Phillips, Arnaud Petit, Lena Müller et beaucoup d’autres.

Plus de 110 athlètes et organisations ont signé une lettre ouverte de l’association Acts For Our Summits (ACTS) publiée plus tôt dans la journée et adressée à la Fédération internationale d’escalade sportive IFSC, exprimant leur inquiétude concernant la participation au NEOM Masters 2023 qui s’est déroulé en Arabie Saoudite. en novembre, et exhortant la fédération à prendre de meilleures décisions et à prendre des actions fortes à l’avenir concernant les questions environnementales et sociales. La lettre ouverte est publiée ci-dessous dans son intégralité. La lettre peut être signée ici.

Cher Monsieur. étudiant
Chers membres du conseil et du comité exécutif de l’IFSC,

Du 22 au 24 novembre, la Fédération Internationale d’Escalade Sportive a organisé l’IFSC NEOM Masters 2023 dans le cadre des NEOM Beach Games, une séquence d’événements sportifs stratégiquement organisés pour la promotion du projet global NEOM. C’est avec une grande tristesse et déception que nous, soussignés, avons appris cet événement et ses implications.

NEOM est un projet de mégapole futuriste de 500 milliards de dollars en construction sur la côte de la mer Rouge en Arabie Saoudite. Greenwashing (7), lobbying massif (3), expropriations (8,9,10),… Selon Amnesty International et ALQST (ONG saoudienne indépendante de défense des droits de l’homme), NEOM est un désastre écologique et une violation des droits de l’homme (6 ,9,10).La communauté des grimpeurs ne peut accepter que sa fédération promeuve un projet de ce type émanant du régime dictatorial saoudien (1,4). Ce projet aboutit à l’expropriation violente des populations indigènes (10), au meurtre d’opposants politiques (9) et à la destruction irréversible des écosystèmes. Quel a été l’avis de la commission d’éthique de l’IFSC lorsqu’il a été décidé que l’escalade ferait partie des NEOM Beach Games ?

Cela nous amène par ailleurs à une critique écologiste plus globale : notre attachement à la nature et le respect de la dignité humaine, inhérents à notre pratique, nous obligent à demander à l’IFSC de prendre ses responsabilités dans la lutte permanente contre la destruction de toutes les espèces vivantes.

A travers cet événement, nous considérons que l’IFSC n’a pas respecté sa vision proclamée « de rendre le monde meilleur grâce à l’escalade sportive », sa mission de « promouvoir l’escalade sportive à travers des événements durables » et sa valeur de « préserver l’environnement en organisant et promouvoir des activités » (5).

Pleinement conscients de l’urgence d’agir face au changement climatique et à la crise écologique et sociale actuelle (2), nous, la communauté des grimpeurs, représentée par le soussigné, appelons l’IFSC à réajuster et respecter son plan stratégique 2020-2028 afin pour mieux intégrer les enjeux environnementaux et sociaux auxquels nous sommes confrontés.

Nos demandes spécifiques sont décrites comme suit :
● La création et le financement d’un comité environnemental et éthique indépendant afin de garantir que l’IFSC respecte véritablement ses valeurs écologiques. Ce comité établirait la stratégie de la fédération pour sa transition écologique, et rendrait compte en toute transparence des actions concrètes réalisées, dans le but de respecter l’Accord de Paris (COP21) et le cadre du « Sports for Climate Action » (Sports for Climate Action). Action | CCNUCC). Ce comité aurait également pour mission de quantifier l’empreinte carbone, l’impact environnemental et social des événements de l’IFSC.

● En matière de sponsoring et d’événementiel, le renoncement aux partenariats avec des entreprises ayant un impact écologique et humain négatif avéré (2) important (secteur à fortes émissions de GES : énergies fossiles, aviation, automobile ; générateurs de déchets : plastique à usage unique ; produits alimentaires). produits nocifs pour la santé, etc.). Ainsi, nous demandons à l’IFSC de mettre fin à son partenariat avec « Japan Airlines » et « Toyo Tires ».

● Une obligation pour tous les membres du conseil d’administration de l’IFSC et ses principales parties prenantes de participer à un important programme d’éducation sur les enjeux de la crise écologique et climatique, ainsi qu’un module obligatoire de formation à la sensibilisation écologique pour les athlètes et entraîneurs internationaux. Des lignes directrices et des programmes concernant l’éducation et la sensibilisation des athlètes et des parties prenantes des différentes fédérations nationales devraient être créés et mis en œuvre.

En tant que communauté, nous croyons fermement que l’escalade doit rester un sport éthiquement exemplaire. N’oubliez pas que l’escalade sportive ne sera pas possible dans un monde « au-dessus de 4°C » (2).

La crise écologique est l’ascension la plus difficile à laquelle nous avons fait face, abordons-la ensemble !

Sincèrement,

Premiers signataires :
Personnalités publiques ayant rejoint les signataires :
Tommy Caldwell, États-Unis, grimpeur professionnel, défenseur de l’environnement, lobbyiste.
Adam Ondra, CZE, athlète IFSC
Catherine Destivelle, FRA, Légende de l’escalade
Josune Bereziartu, ESP, Légende de l’escalade
Kilian Jornet Burgada, ESP, alpiniste
Alexander Megos, GER, athlète IFSC
Paul Jenft, FRA, athlète IFSC
Margo Hayes, États-Unis, ancienne athlète IFSC et grimpeuse professionnelle
Campbell Harrison, AUS, athlète IFSC et olympien de Paris 2024
Jesse Grupper, États-Unis, athlète IFSC et olympien de Paris 2024
Solenne Piret, FRA, athlète IFSC
Hannes Vanduysen BEL, athlète IFSC
Simon Lorenzi, BEL, athlète IFSC
Manon Hily, FRA, athlète IFSC
Camille Pouget, FRA, IFSC Athlete
Julia Chanourdie, FRA, IFSC Athlète et grimpeuse professionnelle
Naïlé Meignan, FRA, athlète IFSC
Nao Monchois, FRA, athlète IFSC
Nicolas Collin, BEL, athlète IFSC
Jorge Díaz-Rullo Calvo, ESP, athlète IFSC et grimpeur professionnel
Aidan Roberts, Royaume-Uni, grimpeur professionnel
Vancraeynest, BEL, athlète IFSC
Diego Fourbet, FRA, IFSC Athlete
Caroline Ciavaldini, FRA, grimpeuse professionnelle et ancienne athlète IFSC
Tina J. Hafsaas, NOR, athlète IFSC et Bsc Ecology
Thomas Joannes, FRA, athlète IFSC
Didier Berthod, SUI, Légende de l’escalade
Lempereur Sven, BEL, athlète IFSC
Antoine Kauffman, BEL, sélectionneur national de la Jeunesse Belgique
Nicolas Favresse, BEL, Grimpeur professionnel
Julia Cassou, FRA, Professional photographer
James Pearson, Royaume-Uni, grimpeur professionnel
Symon Welfringer, FRA, grimpeur et alpiniste professionnel
Siebe Vanhee, BEL, grimpeuse professionnelle
Anthony Gullsten, FIN, grimpeur professionnel
Katherine Choong, SUI, grimpeuse professionnelle et athlète IFSC
Bronwyn Hodgins, CAN, grimpeur professionnel
Robbie Phillips, Royaume-Uni, grimpeur professionnel et cinéaste
Arnaud Petit, FRA, Grimpeur professionnel et Guide de haute montagne
Lena Müller, GER, grimpeuse professionnelle et écologiste
Emma Twyford, Royaume-Uni, grimpeuse professionnelle
Lionel Daudet, FRA, alpiniste/aventurier/écrivain
Sofie Paulus, GER, grimpeuse, chercheuse, coach
Frank Kretschmann, GER, cinéaste professionnel et société de production pour l’extérieur
Christophe Dumarest, FRA, Grimpeur professionnel et Guide de haute montagne
Xavier Cailhol, FRA, Guide de haute montagne

Organisation (entreprise, ONG, fédération…) ou média :
Patagonie
Éditions du Mont-Blanc
Fondation Kilian Jornet
Protégez notre hiver
Le Camp de Base
Le festival Capp
Edelrid
Cavaliers de montagne
Allez! Podcast
Fonds Game Earth
Médias de yak
Le pont de Monvert
Votre chaîne Youtube
Aroyo résilience
L’Énormocast
Écopoint Frankenjura
Boulderhalle E4
PUITS VERTS
Une bouteille à la mer
HORUS – conseil en développement durable
PDG Sport 1.5
Escalade fanatique
Squamish La Terre d’abord
Festival de bloc féminin

Groupe éditorial de rédaction
Nolwen Berthier, grimpeuse professionnelle et écologiste française
Soline Kentzel, grimpeuse et militante française
Sébastien Berthe, grimpeur professionnel belge et activiste
Tess Rougemont, grimpeuse et militante française
Romane Baze, grimpeuse et militante française
Hugo Parmentier, grimpeur professionnel et militant français
Conseil d’administration de l’ACTS

Bibliographie
1. Amnesty International. « Arabie saoudite : la situation des droits humains ». Consulté le 28 novembre 2023. https://www.amnesty.org/fr/location/middle-east-and-north-africa/saudi-arabia/report-s audi-arabia/.
2. Calvin, K., Dasgupta, D., Krinner, G., Mukherji, A., Thorne, PW, Trisos, C., Romero, J., Aldunce, P., Barrett, K., Blanco, G. , Cheung, WWL, Connors, S., Denton, F., Diongue-Niang, A., Dodman, D., Garschagen, M., Geden, O., Hayward, B., Jones, C., … Péan, C. (2023). GIEC, 2023 : Changement climatique 2023 : Rapport de synthèse. Contribution des groupes de travail I, II et III au sixième rapport d’évaluation du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (équipe de rédaction principale, H. Lee et J. Romero (éd.)). GIEC, Genève, Suisse. (D’abord). Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC). https://doi.org/10.59327/IPCC/AR6-9789291691647
3. Caramazza, G. (2020, 25 juin). L’Arabie saoudite dépense 1,7 million de dollars pour le plan de relations publiques de la mégapole NEOM. Https://Www.Newarab.Com/ ; Le nouvel arabe. https://www.newarab.com/news/saudi-spends-17-million-neom-megacity-pr-plan
4. Human Rights Watch. « Arabie saoudite: Événements de 2022 ». In Rapport mondial 2023, 2023. https://www.hrw.org/fr/world-report/2023/country-chapters/saudi-arabia.
5. « IFSC UNVEILS 2020-2028 STRATEGIC PLAN ». Consulté le 28 novembre 2023.
https://www.ifsc-climbing.org/index.php/news/400-ifsc-unveils-2020-2028-strategic-pl
un.
6. Musset, A. (2023). Neom et The Line (Arabie saoudite) utopie futuriste ou cauchemar urbain ? L’Information géographique, 87(1), 139 161. https://doi.org/10.3917/lig.871.0139
7. NEOM : Made to Change. (s. d.). Consulté 28 novembre 2023, à l’adresse https://www.neom.com/en-us
8. Arabie Saoudite : L’ALQST documente une aggravation du harcèlement judiciaire contre les membres d’Al-Howaitat qui protestaient contre le mégaprojet NEOM ; y compris co. réponses. (Dakota du Sud). Centre de ressources sur les entreprises et les droits de l’homme. Consulté le 28 novembre 2023, à l’adresse https://www.business-humanrights.org/en/latest-news/saudi-arabia-al-qst-documents-egessoring-judicial-harassment-against-al-howaitat-members -protester-neom-megap projet-incl-co-réponses/
9. Arabie Saoudite : Démolitions massives et expulsions forcées entachées de violations et de discrimination. (2022, 22 juin). Amnesty International. https://www.amnesty.org/en/latest/news/2022/06/saudi-arabia-mass-demolitions-and-forced-evictions-marred-by-violations-and-discrimination/
10. La face cachée de Neom : Expropriation, expulsion et poursuites contre les habitants de la région. (2023, 16 février). https://alqst.org/post/the-dark-side-of-neom-expropriation-expulsion-and-prosecution

Laisser un commentaire

dix-neuf + seize =