L’ours Balou est mort dans les Pyrénées

Selon un communiqué de presse de la DREAL Midi-Pyrénées / ONCFS du 10 juin 2014, l’ours Balou serait mort accidentellement sur les hauteurs de la commune de Melles en Haute-Garonne à la frontière entre l’Ariège et le Val d’Aran (Espagne). Une nouvelle qui devrait être bien accueillie dans les vallées pyrénéennes.

Arrivé en France en 2006 en provenance de Slovénie et lâché dans les Pyrénées, cet ours aura beaucoup fait parler de lui. En vadrouille jusqu’aux portes de Toulouse puis dans l’Aude à proximité de Narbonne plage, il avait été blessé sans gravité par un chasseur en Ariège.

Nul doute que chez les écologistes on observera une minute de silence et un deuil de plusieurs années, chez les éleveurs il est assez peu probable que ce soit un événement dans la mesure où il en reste suffisamment pour occasionner d’autres dégâts sur les estives (1). Les prédations se poursuivent sans qu’en plus de 20 ans les pouvoirs publics aient trouvé LA solution miracle pour les éviter. Et on continue à raconter des histoires aux éleveurs pour les faire patienter et les voir disparaître pour faire des Pyrénées un territoire sauvage. C’est en quelque sorte ce qui se trame à Bruxelles avec la mise en place d’une « Plate-forme européenne pour la coexistence entre la population et les grands carnivores ».

1 – Un seul ours dans le Pays Toy aura occasionné une dizaine de victimes en à peine un mois.

En savoir plus…..

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.