Mont Rinjani (Indonésie) : plus de 500 randonneurs bloqués sur le volcan – MAJ

Mont Rinjani (Indonésie).

Mise à jour 31/07/2018 : Les 500 randonneurs et leurs accompagnateurs ont été évacués du volcan où ils étaient coincés. « 543 randonneurs ont été évacués, ils sont arrivés la nuit dernière. Ils sont tous en bonne santé », a déclaré Sutopo Purwo Nugroho, le porte-parole de l’agence de gestion des catastrophes. Il a ajoute que six personnes restent dans la montagne mais sont sur le chemin du retour. 11 autres étaient redescendus dans la nuit par leurs propres moyens.

Plus de 500 randonneurs et leurs guides étaient bloqués lundi au mont Rinjani (3 726 m) , un site touristique très populaire sur l’île de Lombok en Indonésie.

Une randonnée exigeante, très dure physiquement, avec un gros dénivelé. Du village de départ il faut 6h30 pour rejoindre le camp de base au pied du sommet. Le sommet est ensuite à 4 heures de marche (une super vidéo à voir sur kairn.com montre la rando… en VTT).

De nombreux étrangers sont présents sur place (allemands, néerlandais, américains ou thaïlandais), dont trente français relate l’AFP. C’est un puissant séisme (magnitude 6,4) qui a fait de nombreuses victimes (16 morts et plus de 160 blessés) sur place et qui bloque les randonneurs.

Des centaines d’autres randonneurs ont pu redescendre de la montagne dimanche en empruntant un chemin détourné de la voie principale, rendue inutilisable par les conséquences du tremblement de terre. Et deux hélicoptères de l’armée ont largué de la nourriture et des boissons dans plusieurs endroits de la montagne pour approvisionner les randonneurs bloqués. De quoi leur fournir des ressources pour un à deux jours. Hélicoptères et équipes de secours tentent désormais d’évacuer les randonneurs piégés. L’évacuation pourrait durer jusqu’à aujourd’hui mardi.

Terminer la randonnée en courant

La formule la plus classique pour effectuer cette randonnée consiste en un trek de trois jours, le sommet étant atteint le matin du deuxième jour. L’ascension nécessite les services d’un guide et d’un porteur pour deux personnes.

“On était à 1 500 m d’altitude, à un poste intermédiaire du village d’arrivée lorsque le séisme s’est produit. On était déjà équipé pour partir” témoigne pour Le Télégramme un touriste, Brice Gouronnec. “On s’est précipité pour terminer la randonnée souvent en courant parce que le sol était instable”.

Le site de randonnée est désormais fermé aux touristes. La secousse du séisme a aussi été ressentie sur les petites îles de Gili, des destinations touristiques populaires au large de Lombok, ainsi qu’à Bali.

Le volcan occupe le tiers nord de l’île de Lombok

Le mont Rinjani (en indonésien Gunung Rinjani) est le deuxième volcan le plus élevé d’Indonésie, après le Kerinci. Il occupe le tiers nord de l’île de Lombok, située au sud de l’archipel. Il se présente sous la forme d’une montagne au sommet occupée par une caldeira de 8,5 kilomètres de longueur pour 6 kilomètres de largeur. La caldeira, occupée par un lac, se nomme Segara Anak. Le cône volcanique actif se nomme le Barujari. Il s’est construit au cours des seize éruptions du mont Rinjani répertoriées depuis 1847.

La dernière éruption du volcan date du 21 septembre au 4 octobre 2016.

Pour aller plus loin sur ce sujet

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.