Montagne – Randonnée – Alpes-Maritimes : 11 randonneurs bloqués par des chiens de protection des troupeaux appellent le PGHM à la rescousse.

Selon le journal d’information Radio DICI, ’11 randonneurs ont été bloqué par 5 patous (Chiens de protection) lors d’une randonnée’. Ce type d’incident n’ira qu’en augmentant du fait de la nervosité et du stress des chiens dans les zones de présence des loups de plus en plus nombreux et de l’accroissement du nombre de troupeaux disposant de chiens de protection.

Si par malheur on impose un chien de protection pour 100 bêtes comme le préconise les organisations écologistes, ce seront de vrais meutes de chiens qui se présenteront face aux randonneurs. Quant à la recherche du berger, il se trouve qu’il n’a pas forcément un téléphone portable, qu’il peut se trouver en zone blanche ou que vous pouvez avoir affaire à un roumain ne parlant pas français.

Dans tous les cas, les randonneurs doivent respecter un certain comportement décrit dans de nombreuses brochures souvent mises à disposition par les offices de tourisme. Il existe aussi des panneaux d’information rarement lus.

’11 randonneurs ont été bloqué par 5 patous lors d’une randonnée près du Lausson, commune d’Estenc. L’incident était situé à la frontière des Alpes de Haute-Provence et des Alpes-Maritimes. C’est pourquoi le PGHM de Jausiers a été appelé au secours par le groupe de randonneurs. Ils ont essayé tous les moyens de contacter le berger du troupeau, pour qu’il s’occupe de ses chiens. Après plusieurs tentatives et manières différentes pour le joindre, ils ont finalement réussi, mais pendant ce temps, le troupeau s’était éloigné, les patous avec. Les randonneurs ont pu continuer leur promenade tranquillement.’

Réflexes à adopter lors de rencontres avec des chiens de protection des troupeaux

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.