Montagne – Ski alpinisme – le coup de gueule de Kilian Jornet contre l’ISMF

Drôle de scénario sur cette deuxième étape de la Coupe du monde de ski-alpinisme ! Un départ et une arrivée façon ‘trail running’ dus au manque de neige. Deux coureurs qui passent en tête main dans la main la ligne d’arrivée, mais finalement départagés par l’ISMF pour quelques centièmes de seconde. Et à la clé, le coup de gueule du vainqueur de l’étape, Kilian Jornet. Récit d’une fin de course un peu rocambolesque.

Voilà un scénario auquel Patrick Rassat, l’entraîneur de l’équipe de France de ski-alpinisme, n’était pas habitué : un départ et une arrivée façon trail running, skis sur le sac, « et même les 100 premiers mètres de dénivelé se faisaient en courant, j’ai rarement vu ça ».

En cause ? La douceur printanière de la semaine dernière sur nos massifs et donc, le manque de neige. Qu’à cela ne tienne : il en faut plus pour dissuader l’élite du ski-alpinisme de prendre le départ. Et dans cette course individuelle de la 2e étape de la Coupe du monde 2016 de ski-alpinisme, deux coureurs finissent pas se détâcher : le champion italien Michele Boscacci et l’incontournable Kilian Jornet.

En savoir plus….

Laisser un commentaire

2 + dix =