Montrer la voie aux bouquetins coincés

Ils se prénomment Flocon, Chipie, Chouquette et Keiki. Ces quatre bouquetins introduits en Chartreuse lors des lâchers de 2010 et 2011 découvrent les aléas de la vie sauvage. Accompagnés de deux autres cabris, ils se sont retrouvés piégés à plus de 1 700 mètres d’altitude, sur une vire (terrasse nichée contre une falaise) située au-dessus du Cirque de Saint-Même, entre Isère et Savoie.

D’ordinaire, la ligne de conduite privilégiée par les parcs nationaux est de laisser la nature faire. Mais, étant donné que le groupe concerné représente 18 % du nombre de bouquetins en Chartreuse et que l’objectif principal de la réintroduction est de reconstituer une population viable, les techniciens du Parc naturel régional (PNR) de Chartreuse ont décidé de leur donner un coup de main. « Le bouquetin est un excellent rochassier »

En savoir plus….

Laisser un commentaire

vingt + treize =