Pierra Menta 2018 : l’incroyable abandon de Kilian Jornet ! – MAJ

Kilian Jornet, premier de l'étape avec Hermann Jakob. L'équipe est seconde au général. Crédit photo : J. Chavy

Mise à jour 17/03/2018 à 17h09 : On en sait un peu plus sur la chute et la blessure de Kilian Jornet lors de la dernière étape de la Pierra Menta. Il a été contraint à l’abandon alors qu’il menait la course.

“Eh bien, cette Pierra Menta finit à l’hôpital pour moi. Une mauvaise chute dans l’avant-dernière descente alors que nous menions la course. Je me suis cassé le péroné et occasionné une luxation à la cheville” a mentionné le champion.

“Après sa chute et avec le mental qu’on lui connaît, il s’est relevé pour continuer mais ce n’était plus possible” a témoigné son coéquipier.

La dernière journée de cette compétition, disputée dans le massif du Beaufortain, s’est déroulée par mauvais temps avec d’abondantes chutes de neige. Le Catalan était déjà tombé sur cette édition de la Pierra Menta. Dès le premier jour mercredi il avait même cassé un ski.

Coup de théâtre ce samedi dans la dernière étape de la Pierra Menta ! Kilian Jornet, en tête au général depuis la veille, est obligé d’abandonner sur blessure ! La 5e victoire de Kilian Jornet dans la Pierra Menta ne sera donc pas pour cette année.

La compétition est donc remportée par les Italiens Michele Boscacci et Robert Antonioli. Xavier Gachet et William Bon-Mardion gagnent l’étape. Ils montent sur la deuxième marche du podium devant deux autres savoyards, Valentin Favre et Didier Blanc rapporte Le Dauphiné.

Un retournement de situation totalement improbable

La veille lors de la 3 ème Kilian Jornet et Jakob Herrmann s’étaient imposés en devançant les Italiens Michele Boscacci et Robert Antonioli de plus de 3 minutes. Ils avaient alors pris la tête du classement général. A ce moment là, très peu auraient pariés sur le retournement de situation vécu matin !

Chez les femmes, le duo formé par la Savoyarde Axelle Mollaret et l’Italienne Katia Tomatis remporte la dernière étape et le classement général chez les femmes.

Mauvaises conditions météo

Le parcours de cette ultime étape, qui devait emmener les skieurs au Grand Mont, a été modifié en raison des mauvaises conditions météorologiques. Les participants se sont donc élancés en moyenne montagne, sur la plateau du Cuvy.

A noter que l’ensemble de la compétition depuis mercredi s’est déroulée par temps doux suite à de fortes chutes de neige. Conséquence : les différentes étapes se sont tenues sur un parcours de repli. Résultat : de nombreux passages en forêt très techniques, le tout dans une neige transformée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.