La présence de l’ours dans les Pyrénées plébiscitée par les français

84 % des Français soutiennent le maintien d’une population d’ours dans les Pyrénées affirme un nouveau sondage IFOP. Ce sondage à été commandé par 14 associations environnementales. Les auteurs notent que cela représente “une progression notable de + 8 % par rapport au sondage précédent de 2008.

Le point sur la population d’ours dans les Pyrénées. Plus d’informations ici : http://www.paysdelours.com/fr/ours/ours-pyrenees/point-population-ours-pyrenees.html

Le soutien reste massif dans les Pyrénées Occidentales avec 76 % d’avis favorables. Il est de 78 % en Pyrénées-Atlantiques. 70 % des personnes en Hautes-Pyrénées y sont favorables. Il faut par ailleurs noter que 76 % des habitants des Pyrénées-Atlantiques sont favorables à des lâchers de femelles en Béarn. Ils sont 66 % en Hautes-Pyrénées.

Ce sondage tombe bien évidemment à pic pour ces associations environnementales. Car elles affirment que “le lâcher de deux ourses” dès ce printemps est capital. “Il s’agit d’une mesure conservatoire urgente et impérative qui permettrait d’éviter la disparition imminente de l’espèce à l’Ouest des Pyrénées” disent-elles.

Appel à Nicolas Hulot et Emmanuel Macron

“Au regard des résultats de ce nouveau sondage, le message envoyé à Nicolas Hulot et Emmanuel Macron, qui ont tous deux soutenu ce projet lors de la campagne présidentielle, est franc et massif. Leur réponse est attendue dans les jours à venir, avec impatience et attention” notent les associations.

Depuis la fin des années 1990, la question de la réintroduction de l’ours créé de fortes tensions entre les éleveurs, les agents de l’état et les membres d’associations. En 2010, l’État français à décidé de rembourser les éleveurs à hauteur du prix d’achat les bêtes tuées. Cette indemnisation est régulièrement remise en cause. Et ce parce qu’elle est accusée de ne pas tenir compte des pertes indirectes, telles que le stress et les avortements.

La dernière ourse de souche pyrénéenne, Cannelle, a été abattue en 2004.

ad NCV

2 Commentaires

  1. C’est un monument de manipulation. Les français, belkacémisés dès la plus tendre enfance, ne sont plus capables de libre examen.
    Seul espoir, un revirement total en cas de libération de notre pays, principalement des médias!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.