Problème d’accès à la falaise du Gouffre de Corbières (ou Précipice de Corbière)

Un lecteur de kairn.com nous informe que “Suite à la (trop) grande affluence de grimpeurs sur ce site estival, le propriétaire du champs (parking et chemin) au pieds, menace de fermer les terrains d’accès à la falaise”.

“Pas de raisons particulières invoquées si ce n’est la (trop) grande fréquentation dans ce coin jusque là calme et reculé : peur de dégradations potentielles, pollutions, risques d’incendies (feux), squats sur le parking, peur des problèmes en général… Traces de feux récents, bivouacs, et déchets témoignent d’une activité en la matière et légitimisent les questionnement du propriétaire”.

Il propose, en attendant de véritables solutions et pendant les discussions engagées par le CT FFME 26 et la mairie avec le propriétaire, de limiter au maximum l’impact des grimpeurs sur ce site. Pour ce faire, il s’agit de :

  • Privilégier d’autres sites (d’autant que ce (petit) site supporte mal le monde).
  • Laisser propre (ne pas hésiter à ramasser les déchets des autres).
  • Limiter visuellement le nombre de voitures garés en bas (possibilité de parking en amont et en aval ; co-voiturer c’est bien) et se garer le long du champs proprement.
  • Ne pas dormir sur le parking.
  • Pas de feux.
  • Eviter toute confrontation avec le propriétaire, rester cordial et ouvert à la discussion, il l’est lui même.
  • Etre globalement discret.

“La survie du site est en jeu” assure t-il.

Un site victime de son succès

Inauguré en 2013, ce site situé dans le Vercors (mais dans le département de la Drôme – 26) semble donc tout à fait victime de son succès. Et pour cause, il s’agit d’un spot prisé pour l’escalade d’été du fait de sa… fraîcheur. Une vingtaine de voies sont présentes.

L’originalité de cette falaise, c’est qu’elle est constituée d’un effondrement qui en fait un gouffre à l’image de la grotte de Sikati à Kalymnos.

Pour aller plus loin sur ce sujet

ad NCV

2 Commentaires

  1. Petit détail : le site se trouve sur la partie Drômoise du Vercors, donc en 26.
    En tous cas, les consignes sont pour l’instant respectées. Merci aux grimpeurs pour leur compréhension.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.