Décès de l’alpiniste Jeff Lowe à 67 ans

Véritable légende de l’alpiniste, l’américain Jeff Lowe est décédé vendredi dernier après un long combat contre la maladie de Charcot, dont il souffrait depuis l’an 2000. Il avait 67 ans.

En 2015, il forçait encore l’admiration de ses proches par son courage. Connie Self, une amie de longue date devenue sa compagne, témoignait : « La force intérieure puisée dans son vécu d’alpiniste l’aide à franchir avec sérénité les dernières longueurs de sa vie. »

L’homme était connu pour l’ouverture de la voie “Metanoia” (VII, 6a+, M6, A4), située sur la face Nord de l’Eiger. Un exploit réalisé en solo et en hivernal sur une durée de neuf jours en 1991. Depuis, une répétition a été réalisée en janvier 2017, par Roger Schaeli, Thomas Huber et Stephan Siegrist.

Roi des Himalaya dans les années 70

Reste que sa carrière d’alpiniste avait commencé en Himalaya dans les années 70, avec entre autre une tentative sur le Latok (sa tentative de la crête nord du Latok I avec Jim Donini, Michael Kennedy et George Lowe en 1978 est considérée comme l’une des ascensions non terminées les plus difficiles au monde) et un succès en solitaire sur la face sud de l’Ama Dablam.

Jeff Lowe a réalisé plus de 1.000 premières ascensions. En 2017, il avait même reçu le 9ème Piolet d’Or au titre de sa carrière. Jeff Lowe était également cofondateur de la marque Lowe Alpine, avec ses frères Greg et Mike.

Le film Metanoia, du nom de la voie qui a fait sa grande popularité, raconte son histoire. La trame a l’étoffe d’un roman, mais rien n’est inventé.

Pour aller plus loin sur le sujet

 

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.