Pyrénées – Une ourse et ses trois oursons repérés en Catalogne dans le Pallars Sobirà.

L’espèce semble bien se porter en Espagne. Par un communiqué du 12 juin reçu le 16, l’ONCFS vient de faire savoir une information déjà connue en Espagne que : « Le 13 mai 2015, le Service Biodiversité et Protection Animale de Catalogne a observé et photographié une ourse accompagnée de 3 oursons de l’année en Catalogne dans le Pallars Sobirà ». Il est également précisé que : « Les oursons sont donc âgés d’environ quatre mois ». Nul doute que les amoureux des ours vont bientôt procéder au baptême.

Procédure d’identification…..

La femelle n’a pas été identifiée. Les personnels des Réseaux Ours français et espagnol se livreront à cet exercice d’enquête afin de tenter de « préciser l’identité de la mère et de ses 3 jeunes par des analyses génétiques d’échantillons de poils ou de crottes ». Il serait intéressant de connaître le coût d’une telle opération pour le contribuable, dont l’intérêt laisse perplexe.

Dans son communiqué, l’ONCFS continue à compter les morts parmi les vivants dans le décompte du nombre d’ours. Méthode intéressante pour justifier la non-introduction de nouveaux ours d’autant que la population, si elle ne s’accroit pas, se renouvelle, comme en témoigne cette triple naissance, preuve d’un environnement favorable.

Le communiqué précise « qu’il s’agit là de la première reproduction repérée cette année sur les Pyrénées ». L’institution laisse-t-elle supposer qu’il y en a d’autres pas encore repérées ?

Il est reparti….

Le N°17 de l’Echo des Tanières, bulletin interne du Réseau Ours Brun, précisait que dans les Hautes-Pyrénées : « Les documents photographiques obtenus ont permis de détecter au moins 3 mâles adultes différents dont Cannellito et Moonboots », Néré étant en fait dans le Béarn (Pyrénées-Atlantiques). Selon le N°18 du même bulletin, nous apprenons que le dit Moonboots a été pris au piège photographique les 14, 20 mai à Sentein en Ariège. Il n’est donc plus dans les Pyrénées occidental. Il serait reparti dans les Pyrénées centrales. Malgré certaines incohérences dans les informations entre divers documents de l’ONCFS et du réseau de suivi, nous savons qu’il y a une forte activité d’ours entre Estaing, le Cabaliros et Cauterets. A suivre dans les prochaines semaines avec l’arrivée des troupeaux en estive.

Louis Dollo

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.