Quand ‘L’humanité’ a manqué d’humanité…

Yves Ballu nous retrace, avec sans doute plus d’humanité que la presse de l’époque, le calvaire de Vincendon et Henry, « abandonnés » sur le Mont-Blanc.


 


Yves Ballu, historien de l’alpinisme reprend, sur son blog, un article paru dans L’Humanité Dimanche du 6 janvier 1957. Son commentaire aujourd’hui, lui qui l’a vécu quasiment en direct en ce début d’hiver 1957 : « Truffé d’erreurs, d’inexactitudes, et surtout de jugements insupportables du genre :…. » Et il cite les propos du journaliste :


 


‘Ils se lançaient dans cette aventure, trop certains qu’en cas d’échec l’avion, la radio et les hommes les en sortiraient.». Ou plus loin :’Les conquérants à la petite semaine, de 1956′, Ou encore : ‘ Les candidats au suicide.’ et la conclusion :’ La lamentable équipée de Vincendon et Henry.’


 


Yves Ballu s’interroge : « Les parents de Jean Vincendon sont-ils tombés sur ce papier ? J’espère que non. »


 


Les journalistes de 2010 devraient aussi lire cet article et les commentaires d’Yves Ballu. Néanmoins, la polémique sur la notion de risque, de prudence et d’imprudence est toujours d’actualité


 


La reprise sur le Blog d’Yves Ballu de l’article de l’Humanité de 1956…

Laisser un commentaire

treize − 3 =