Samedi 23 juin Grande finale du Red Bull Font&Bleau

Après 7 phases qualificatives, la finale du Red Bull Font&Bleau aura lieu le 23 juin au cœur de la forêt de Fontainebleau. Le lieu exact de la compétition est encore tenu secret. 40 équipes de 3 grimpeurs s’affronteront.

Après les phases qualificatives les 40 meilleures équipes ont rendez-vous le 23 juin pour la grande finale. Ils évolueront sur 30 blocs naturels (allant du 4A au 7B) dans la forêt de Fontainebleau, l’un des sites les plus exigeants au monde.

Chaque membre de l’équipe disposera de 3 heures pour valider le maximum de blocs imposés. Le score de l’équipe se dessinera alors en cumulant les 3 scores individuels de chaque membre. Les 3 équipes ayant obtenu les meilleurs résultats à la fin du chronomètre devront alors s’affronter sur une toute dernière épreuve pour pouvoir remporter la compétition 2018.

Plus de 1.000 grimpeurs dans les phases qualificatives

Cette année, le Red Bull Font&Bleau a vu un fort taux de participation aux phases qualificatives avec plus de 1000 grimpeurs inscrits assurent les organisateurs.

Parmi les finalistes que l’on retrouvera le 23 juin, on compte le falaisiste français Seb Bouin, qualifié pour la finale du Red Bull Font&Bleau à Montpellier. Il fait partie des meilleurs grimpeurs mondiaux et a réalisé de nombreuses performances sur des voies de niveau 9. La Team Millet avec les grimpeurs Tito Caleyron, Baptiste Dherbilly et Etienne Seppecher a également été sélectionnée. Cette grande finale dans la forêt de Fontainebleau promet donc d’être d’un niveau exceptionnel.

Les organisateurs

Cette année, les grimpeurs s’affronteront sur de nouvelles voies dénichées par Jacky Godoffe et Jeremy Bonder, les directeurs sportifs de la compétition.

Jacky Godoffe, l’un des grimpeurs français les plus reconnus dans sa discipline, a ouvert bon nombre des voies les plus difficiles de la forêt de Fontainebleau. Il fréquente quotidiennement ce spot qui reste pour lui une inépuisable source d’inspiration dans son travail d’ouvreur.

Jeremy Bonder, membre de l’équipe de France d’escalade depuis 2011, participe à sa première finale de Coupe du Monde en 2012 à Vienne, où la fédération le repère et lui propose de s’installer à Fontainebleau en région parisienne. Le pôle France de bloc lui permet de s’entraîner au quotidien avec les meilleurs de la discipline comme Jacky Godoffe.

Jacky Godoffe et Jeremy Bonder seront accompagnés par Kentin Boulay, Alban Levier et Guillaume Glairon-Mondet (vainqueur du Red Bull Font&Bleau en 2016), membres de l’équipe de France présents en tant que BE.

Le bloc, une discipline en plein essor

Depuis quelques années, l’escalade et plus particulièrement la pratique du bloc, est une discipline sportive en plein essor. Elle allie force habilité et maitrise de soi.

Cette discipline se caractérise par la faible hauteur à grimper (4m50 maximum) et le matériel réduit qu’elle nécessite. L’équipement permet seulement de minimiser la chute et l’évolution sur les blocs se fait à mains nues. Ce type d’escalade se pratique aussi bien sur structures artificielles en salle, qu’en extérieur sur des sites rocheux.

C’est en 2020 que cette discipline fera son entrée dans les prochains Jeux Olympiques à Tokyo, pour la première fois de l’histoire. Ce qui constitue, selon Jacky Godoffe, un exploit au regard de la jeunesse de cette activité, née en compétition dans les années 90. La formule sera un combiné des trois disciplines, blocs, voies et vitesse.

Pour aller plus loin

 

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.