« Satan y l’helvete » 8B pieds nus pour Charles Albert

Charles Albert n’en finit pas de démontrer qu’on peut faire du très haut niveau pieds nus.

Comme il le disait récemment, seule la récupération de son épiderme le limite dans ses performances. C’est ainsi qu’il s’est envoyé « Satan y l’helvete » 8B au Coquibus Longs Vaux dès la première séance.

 

Laisser un commentaire

dix − neuf =