Spéléologie : sauvetage extrême en Géorgie (Veryovkina)

Veryovkina

Il y a quelques mois, une équipe de football thaïlandaise qui s’est retrouvée coincée dans une grotte lorsque la montée des eaux a bloqué son seul moyen de s’échapper a ébranlé le monde.

Si vous pensiez que c’était une expérience extraordinaire, attendez de lire un article qui a été publié sur le site Web du National Geographic. Il partage les détails d’une équipe d’explorateurs de grottes dans une véritable course contre la montre alors que les eaux de crue se déversaient dans les chambres souterraines qu’ils étaient en train de cartographier.

L’événement a eu lieu dans un endroit appelé Veryovkina, qui a la particularité d’être le système de grottes le plus profond connu à ce jour. Située en Géorgie, la grotte est explorée et cartographiée depuis plus de 50 ans. Jusqu’à présent, nous savons qu’elle a au moins 2.212 mètres de profondeur et que d’autres passages et chambres doivent encore être explorés.

Remontée express

En septembre dernier, une équipe de spéléologues s’est rendue à Veryovkina pour poursuivre le processus de découverte de sa profondeur. Il faut quatre jours aux grimpeurs experts pour atteindre le point le plus bas de la grotte, à l’aide de cordes et de harnais pour descendre en rappel dans les puits verticaux, tout en explorant également les tunnels et les chambres horizontales.

Un matin, une semaine après le début de l’expédition, alors que l’équipe prenait son petit déjeuner, les membres entendent un grondement, suivi d’un rugissement massif. Deux de leurs coéquipiers qui revenaient à la surface leur avaient envoyé le message qu’une inondation pourrait être en route. Ils en sont désormais certains, cela est en train de se produire. Une énorme masse d’eau se dirige vers l’équipe. Comme l’a décrit un membre de l’équipe de spéléologie : “l’enfer s’est déchaîné.”

Ce qui suit est un invraisemblable récit de fuite, dans ce qui est certainement un des endroits les plus isolé de notre planète. Plus d’un kilomètre de corde verticale à remonter avant de se mettre en sécurité. Sans un déplacement rapide, toute l’équipe risquait d’être emportée par les eaux à 2.000 mètres sous la surface de la Terre.

Si vous êtes à la recherche d’un aperçu de ce que les explorateurs de grottes traversent lors de leurs expéditions, cette histoire vous donnera certainement matière à réflexion. C’est vraiment fascinant.

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.