Test du système d’assurage Mammut Smart 2.0

Un appareil approprié pour débutant sous conditions

Smart 2.0

Dans le milieu des systèmes d’assurage, l’innovation est difficile. Cela fait belle lurette qu’un système d’assurage a révolutionné le monde de l’escalade. On ne peut donc que louer les efforts des marques qui tentent d’innover. Face aux traditionnels puits et autres Grigri, le Mammut Smart 2.0 tente d’innover. La philosophie repose sur 2 principes :

  • La géométrie de l’engin permet de bloquer automatiquement la corde en cas de chute (attention, il n’est pas pour autant considéré comme autobloquant).
  • Pour faire descendre le grimpeur, il faut faire un effort peu naturel ce qui permet de sécuriser la descente même en cas de panique.
Un gestuelle particulière pour la descente
Un redoutable blocage de la corde

Sur ces 2 points, Mammut a parfaitement réussi son pari. Lors d’une matinée d’escalade aux Arcs, une poignée de débutants a pu s’approprier le smart en très peu de temps avec une sécurité absolue. Il est vrai que capacité du smart à bloquer la corde dès qu’elle est mise sous tension est bluffante. Quant à l’utilisation à la descente, je n’ai pas trouvé d’engin plus rassurant pour les débutants (mais je n’ai pas encore testé le Grigri+). En effet, le mouvement de poignée qu’impose l’engin pour la descente ne permet pas de faire descendre un grimpeur par inadvertance.

On a pu tester qu’une chute en moulinette avec une mauvaise position des mains de l’assureur est sans conséquence pour le grimpeur quand le smarter est installé

Pour rendre son smart plus approprié aux débutants, Mammut a développé une extension appelé smarter, appropriée pour les débutants. Le principe est de permettre à la corde de freiner même si les deux brins qui sortent du smart sont parallèles, erreur fréquente chez les débutants. Sur ce point également, le smart remplit son rôle. On a pu tester qu’une chute en moulinette avec une mauvaise position des mains de l’assureur est sans conséquence pour le grimpeur quand le smarter est installé. Mais attention, l’extension smarter ne permet pas d’assurer un grimpeur en tête. Il est impossible de donner du mou. Cela limite l’intérêt. Une video mise ne ligne par Mammut permet de bien comprendre le fonctionnement : ici

Le smarter pèse quelques grammes. Il se met et s’enlève facilement
Le smarter créé un angle avec le brin de corde du bas pour la bloquer en cas de chute du grimpeur

la corde se bloque lorsqu’il faut donner du mou rapidement

L’assurage en tête n’est, de toute façon, pas le point fort du smart. Même sans l’extension smarter, la corde se bloque lorsqu’il faut donner du mou rapidement. La grande qualité du smart constitue aussi son point faible : un blocage efficace et rapide de la corde est un handicap pour assurer un grimpeur en tête. Ensuite, bien que s’adressant aux débutants, ce n’est pas l’appareil d’assurage le plus évident à mettre en place car il n’est pas symétrique contrairement à un simple puit. Il est donc possible de le monter à l’envers (bien qu’un dessin sur l’objet aide à la mise en place). Dans ce cas, il ne freine plus du tout et devient dangereux.

Attention à ne pas positionner le smart à l’envers. Dans cette position il ne bloque plus la corde
A contrario, la symétrie d’un système simple limite les erreurs

Le smart est au prix recommandé de 39 euros.

L’extension smarter seule coûte 19 euros.

Un pack comprenant un mousqueton de sécurité, le smart et le smarter est vendu 69 euros.

J’ai particulièrement aimé :

  • Le blocage de la corde en cas de chute, le plus efficace du marché
  • L’absence de mécanisme qui rend l’appareil simple

J’ai moins aimé :

  • Le blocage de la corde (et oui, le smart a les défauts de ses qualités) trop systématique si on veut donner du mou.
  • La mise en place de l’engin car il n’est pas symétrique ce qui est un peu gênant pour un appareil destiné aux débutants

Verdict

Au final, cet engin s’adresse surtout aux professionnels ou aux collectivités qui souhaitent sécuriser l’apprentissage de l’assurage aux débutants car le blocage est efficace en cas de chute et la gestuelle imposée pour descendre un grimpeur rend quasiment impossible l’accident lors d’une descente de voie. Pour une séance d’initiation, notamment si mes clients sont de jeunes enfants, je trouve cet appareil rassurant car il responsabilise plus qu’un grigri et permet de corriger des erreurs. Il faut quand même vérifier qu’il est placé dans le bon sens. Néanmoins, pour assurer un grimpeur en tête, le smart n’est pas au niveau de la concurrence.

Le site de Mammut : https://fr-ch.mammut.com/

Pour aller plus loin :

Les appareils concurrents : SALEWA Ergo Belay et Grigri+

Le plus mauvais assureur du monde: ici

4 Commentaires

  1. Hello, le smart avec le smarter s’utilise pour assurer un premier de cordée comme un en moulinette. Il n’y a aucune différence. Et pour donner du mou c’est aussi simple que le grigri si pas mieux.
    Voici 6 mois que j’en lutilse ainsi sans souci. Il y a juste en grande voie ou cela est moins pratique car si la corde pend il est plus difficile à donner du mou, comme le grigri.
    Donc votre analyse n’est pas juste.
    Boris Girardin, Jura Suisse.
    Team Mammut

    • Bonjour, il est normal qu’un représentant de la marque défende ses produits. Vous avez parfaitement le droit d’avoir un avis différent du mien mais cela ne vous autorise pas à dire que mon analyse est fausse. Je suis BE escalade et j’utilise depuis des dizaines de nombreux systèmes d’assurage différents. Je persiste à dire que le smart est le système qui se bloque le mieux ce qui lui donne un avantage sur tous les autres systèmes en terme de sécurité mais un handicap indéniable pour donner du mou jusqu’à en devenir pénlisant avec le smarter.

  2. Bonjour,
    Je conteste la phrase:
    « Mais attention, l’extension smarter ne permet pas d’assurer un grimpeur en tête. Il est impossible de donner du mou. »
    Je trouve que dire que l’appareil ne permet pas d’assurer un grimpeur en tête est faux. Mammut l’a types de grimpe.
    Après que vous dites que pour donner du mou c’est moins aisé, c’est possible mais en l’utilisant correctement il y a aucun problème. Le grigri est identique à cela, si on maintient pas la came, la corde bloque.
    Bien à vous, Boris

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.