Test terrain : Baudrier Béal REBEL

Le magazine Klettern avait lors de ses tests baudrier cet hiver décerné la palme d’argent au baudrier Rebel de Béal. Nous voulions en savoir plus sur son confort et l’avons éprouvé pendant plus de 2 mois et une quarantaine de sorties.

Ce baudrier a bien sûr été utilisé en escalade mais pas que ! Sa polyvalence et son poids fort agréable nous ont permis de l’amener en course de neige et grandes voies. Pesé à 384 grammes en taille M.

Tout d’abord en l’enfilant la première fois nous constatons que les doubles boucles pour équilibrer au mieux la ceinture et de fait la centrer est juste parfait en termes de confort. Quels que soit le gabarit du grimpeur ou sa tenue le baudrier saura s’adapter à sa morphologie. Un petit passant permet de ranger la sangle qu’il y aurait en trop une fois le baudrier serré. Autre point de confort important, le réglage des cuisses se fait d’une seule main et surtout sans avoir aucun morceau de sangle qui pende ! Ce système est vraiment ingénieux.

Les 2 sangles qui tiennent les cuisses à l’arrière du baudrier se détachent grâce à un clip, très pratique en cas d’urgence. Les 4 portes matériels sont renforcés par une matière plastique, nous aurions bien voulu que les 2 premières puissent être orientés vers le bas pour faire glisser les dégaines plus facilement.

Lors de long relais suspendu en grande voie par exemple, la finesse de la ceinture nous rappelle que nous sommes surtout sur un baudrier de couenne principalement.

En conclusion nous confirmons la seconde marche pour ce baudrier Rebel, rappelons-nous que la première marche était revenu au Arc’Teryx 395A. Par contre le Rebel est imbattable en prix, 49 € ! Pour autant de polyvalence c’est juste parfait.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.