Tragédies dans l’Himalaya

Trois alpinistes ont trouvé la mort alors qu’ils tentaient le toit du monde.
Ils sont morts dans leur conquête de l‘Everest, sans doute victimes du Mal Aigü des Montagnes (MAM).
Les trois alpinistes sont un Allemand de 61 ans, un Sud-Coréen de 44 ans et une Canadienne d’origine népalaise, dont l’âge n’a pas été précisé, ont indiqué ces deux sources.
Un alpiniste chinois et un guide népalais sont également portés disparus.
Plus de 200 personnes y ont trouvé la mort depuis la première conquête du sommet, en 1953.
Plus d’infos

Sur l’Annapurna, c’est le hongrois Tibor Horváth qui a été emporté le 8 mai dernier par un chute de séracs. Tibor avait tenté le Cho Oyu en 2010 et le Lhotse en 2011.

Plus d’infos 

Laisser un commentaire

12 + quatorze =