Trois alpinistes se tuent dans le massif du Mont Rose, au-dessus de Zermatt

Deux personnes ont à nouveau perdu la vie en montagne ce dimanche, alors qu’elles tentaient de gravir le versant italien du Castor (4092 m), au-dessus de Zermatt. Et une troisième victime a été découverte ce lundi, à la mi-journée, par les secouristes valaisans, dans ce même massif du Mont-Rose, sur le versant suisse.

Deux alpinistes allemands de 36 et 50 ans ont perdu la vie sur la Crête du Castor, un autre sommet du massif du Mont Rose situé plus à l’est, ont annoncé lundi les agences italiennes. Selon les premières reconstitutions des faits, ils ont fait une chute de 400 mètres dimanche en fin d’après-midi.

Les deux hommes étaient encordés. L’un d’entre eux pourrait avoir glissé sur la glace et entraîné son compagnon dans sa chute. Les corps ont été retrouvés sur le col de Verra, qui se trouve entre les sommets du Castor et du Pollux.

Ce même lundi, vers 12 h 30, nos confrères du Blick indiquent que le corps d’un troisième alpiniste a été découvert sur ce même massif du Mont Rose, portant à 6, le nombre de tués dans la région ce weekend. Ce Hollandais de 64 ans a fait une chute mortelle en redescendant du Castor, au lieu-dit Felikjoch, à plus de 4000 m d’altitude. Selon les sauveteurs valaisans interrogés par le quotidien alémanique, il faisait partie d’une cordée de 5 personnes.

Plus d’infos

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.