Une éleveuse de moutons en montagne tombe nez à nez avec le loup, dans son jardin, à 4 heures du matin

Le fait n’est pas nouveau. Ce qui évolue c’est qu’une éleveuse, Nathanaëlle Legros ose parler publiquement au risque de devoir affronter insultes, moqueries, accusations en tout genre de la part de défenseurs du loup. C’est malheureusement habituel.

Ça se passe à Baratier dans les Hautes-Alpes. Petite commune de 517 habitants au paysage entretenu par l’élevage. A proximité du lac de Serre-Ponçon, Baratier est à 50 km de Briançon, à 40 km de Gap, à 4 km d’Embrun. Pas très loin des stations de sports d’hiver des Orres et de Crévoux. Pour les randonneurs, son point culminant est le mont Pouzenc à 2898 mètres d’altitude.

Sur cette vidéo, l’éleveuse raconte…. Les chiens Patou, ne dise rien, n’attaque pas…. Classique, beaucoup se plaignent de leur inefficacité. Et puis, on les veut gentil avec les randonneurs et méchant avec les loups… Manifestement pas cohérent. On nous dit que le loup est craintif. Voilà un exemple supplémentaire qui nous prouve le contraire. Et ils sont nombreux les exemples. Mais le discours officiel… ils ont peur de l’humain… Foutaise, mais surtout il ne faut pas le dire pour ne pas affoler la population. Pourtant, comme cette éleveuse, ce sont bien ces loups que les randonneurs en montagne ou ailleurs, peuvent rencontrer ou, pour certains, on déjà rencontré. Mais ce sont des menteurs…. Autre discours officiel !

En savoir plus et vidéo….

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.