Vidéo : Dolma, la petite Khampa – Un film à voir aux rencontres de la Cinémathèque de montagne

Dolma

Ces rencontres sont l’occasion de voir des films de tous horizons. Dont le Mercredi 21 novembre 2018 à 18h00 Dolma, la petite Khampa – Un film de Mario Colonel et Bertrand Delapierre – 2017 – 50′.

Synopsis

Au cours d’un voyage au Tibet, Mario Colonel, photographie une enfant au regard rebelle et mystérieux. Revenu chez lui à Chamonix, il va réaliser que ce portrait va exercer sur tous ceux qui l’aperçoivent, une véritable fascination.

Habité par cette image, quatre ans après, il décide de partir à sa recherche. De monastères en campements nomades, à travers les montagnes, il nous entraîne vers un Tibet complètement inédit. La quête encore hasardeuse devient une ode à cette zone encore peu touristique. Au bout de deux voyages, il finira par retrouver cette enfant mystérieuse. Réalisant que cette quête à travers cette région du Kham, située à l’ouest de la Chine, sera aussi un véritable voyage initiatique, sur les chemins de l’humanité…

En présence de Mario Colonel

L’avis de la CIM

Cette quête est l’occasion de visiter le Tibet aux côtés de Mario Colonel et de Bertrand Delapierre, LE cameraman du moment. Les images sont toutes plus envoutantes les unes que les autres, avec des contre-jours subtils, des clairs-obscurs profonds, des prises de vues aériennes particulièrement douces. Les couleurs vives omniprésentes sont mises en valeur (l’étalonnage est particulièrement bien réussi). On se laisse volontiers ensorceler par le rythme du montage, la résonance de la bande son, la délicatesse de la voix off.
Je suis heureux de vous présenter un film optimiste sur le Tibet.

Après avoir vu ce film, vous ne verrez plus jamais le regard de la petite Dolma avec les même yeux.

Les rencontres se tiennent du 21 au 24 novembre au Quattro (avenue Émile Didier, à Gap).

Pour aller plus loin sur ce sujet

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.