Vidéo : Kilian Fischhuber grimpe les piliers du Sundrun (Sibérie)

Sundrun, Sibérie

En juin 2018, une petite équipe composée de l’autrichien Kilian Fischhuber, de l’allemand Robert Leistner et de la russe Galya Terenteva effectuait les premières ascensions des piliers en granit du Sundrun, en Sibérie.

Découvert pour la première fois par le biologiste et photographe Alexandre Krivoschapkine alors qu’il survolait la région en hélicoptère (lors d’un voyage pour compter les troupeaux de rennes sauvages), la région d’Ulakhan-Sis a ensuite été explorée par son collègue photographe Sergey Karpukhin en 2016 et 2017.

L’été dernier, il est revenu pour poursuivre son exploration et accompagner le trio d’alpinistes.

Les “villes de granit”

Après une randonnée de trois jours à travers la toundra, l’équipe a atteint les “villes de granit”, appelées ainsi en raison de leur ressemblance avec les gratte-ciel. L’équipe a établi un camp de base et entreprit une série de premières.

Kilian Fischhuber, 35 ans, cinq fois vainqueur de la Coupe du Monde de bloc, a déclaré à planetmountain.com : “Nous avons grimpé 12 tours au total et placé, seulement quand il n’y avait pas d’autre option, six spits de 8mm à la main. Sept tours ont été escaladées en mode traditionnel. Les cotations n’étaient pas particulièrement dures, maximum 7c. Mais l’escalade était toujours très exigeante car la qualité du rocher se détériorait au fur et à mesure que nous montions, parfois il semblait vraiment mou !”

Il est intéressant de noter que Robert Leistner, célèbre pour ses tentatives dans l’Elbsandstein (Allemagne), considère l’une de ces nouvelles ascensions comme l’une des plus exigeantes sur le plan psychologique qu’il ait réalisé jusqu’ici.

Pour aller plus loin sur ce sujet

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.