Vidéo : Sauvetage en montagne, le sang froid d’un pilote de Chinook

Ce sont des images rares de sauvetage en montagne par hélicoptère. L’exploit tient surtout à la nature de l’hélicoptère utilisé : un hélicoptère de transport de troupe (mais aussi d’assaut lourd) CH-47 Chinook de l’US Air Force. Ses deux rotors en tandem et sa forme en font un hélicoptère facilement reconnaissable.

Le pilote va volontairement toucher avec son appareil la pente de la montagne pour permettre aux équipes de secours de monter à bord. La manœuvre utilisée est nommée “atterrissage pinacle”.

Une manœuvre normalement utilisée lors de missions de combat en Afghanistan. Elle consiste à équilibrer l’extrémité arrière d’un CH-47 Chinook sur le versant d’une montagne. Mais souvent l’hélicoptère se positionne sur le rebord d’une plate-forme, comme le montre la photo ci-dessous. Dans le cas présent, nulle plate-forme. La neige et la pente ont fait office de support.

atterrissage pinnacle en hélicoptère.

Ramper à quatre pattes sous les rotors

Et cela a des conséquences sur la manière de monter dans l’hélicoptère sans courir de risque. Car l’angle pour entrer dans la soute se fait plus aigu. Attention à la tête ! “A cause de l’angle, nous avons dû ramper pour passer sous les pales du rotor” a déclaré Joshua Kruse, avec la 304ème escadrille de sauvetage, selon The Independant.

Avec les rotors tournant toujours au-dessus de leurs têtes, les sauveteurs ont ramper à quatre pattes pour accompagner un homme de 27 ans qui devait être secouru. Les images ont été tournées pendant une opération de sauvetage qui comprenait six personnes sur le mont Hood dans l’État américain de l’Oregon.

La mission de sauvetage a commencé la semaine dernière lorsque le grimpeur a appelé les services de secours pour dire qu’il était sur la montagne et qu’il prévoyait de prendre des médicaments pour mettre fin à sa vie. L’opération de sauvetage s’est déroulée sans problème.

Cet hélicoptère détient un record de longévité : engagé massivement lors de la guerre du Viêt Nam et lors de la guerre du Golfe, il l’est encore récemment en Afghanistan et en Irak. En juin 2016, environ 850 sont en service et l’US Army Aviation compterait l’avoir en ligne jusqu’en 2060.

Pour aller plus loin sur ce sujet

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.