Pierra Menta étape 2 : Jornet gagne l’étape, Boscacci et Antonioli en tête

Kilian Jornet, premier de l'étape avec Hermann Jakob. L'équipe est seconde au général. Crédit photo : J. Chavy

Une bataille haletante entre les 3 équipes de tête a vu un renversement de situation chez les hommes. Les mêmes duos sont sur le podium, mais dans un ordre différent.

Kilian Jornet et Jakob Herrmann (Espagne/Autriche), 3e hier, gagnent l’étape en 2h 54mn 11s. Ils devançant les Italiens Boscacci et Antonioli de 4 petites secondes après un incroyable finish au sprint !

« Nous avons choisi de ne pas partir trop vite pour en garder sous le pied jusqu’à la fin de cette longue étape, tout en restant au contact avec Kilian et Jakob. Dans la dernière descente, nous avons pu revenir sur eux en serrant les dents car c’était un finish très physique ! » explique Michele Boscacci.

Une partie de l’étape s’est courue à pieds. Crédit photo : J. Chavy

Les Arêchois William Bon Mardion et Xavier Gachet, vainqueurs hier, sont 3e, à 4 min 34s des premiers.

Au plateau du Cuvy, les trois équipes étaient au coude à coude, avec le duo Jornet/Herrmann très légèrement devant. Au Bouchet puis aux Acrays, Jornet et Herrmann possédaient environ une minute d’avance sur les deux autres équipes. Au dernier sommet, Jornet et Herrmann conservaient cette minute sur les Italiens et distançaient les Français.

« Aujourd’hui, j’étais moins en forme à cause de maux de ventre. Nous avons réussi à rester au contact jusqu’à la dernière montée, où nous avons été distancés » détaille William Bon Mardion.

Au classement général, les Italiens prennent le leadership. Ils devançant Jornet et Herrmann de 50s, suivis par les Arêchois à plus de 4mn des premiers. « Nous étions plus en forme aujourd’hui dans les descentes. Mais rien n’est encore joué ! » a dit Kilian Jornet.

Axelle Mollare et Katia Tomatis prennent une option sur la victoire

Chez les femmes, le podium est identique à celui d’hier. Le duo franco-italien Axelle Mollaret/Katia Tomatis gagne en 3h 33min 46s, devançant Laetitia Roux (France) et Emelie Forsberg (Suède) de 3min 17s, suivi des Espagnoles Mireia Miro Varela et Marta Garcia Farres à 22min des premières.

« Nous avons laissé trop d’énergie dans l’étape d’hier. Aujourd’hui, ce fut très dur, même si nous avons réussi à rester au contact jusqu’à la 4e montée. Nous allons essayer de mieux gérer nos efforts lors des deux prochaines étapes » explique Laetitia Roux.

Le classement général est donc identique. Axelle et Katia creusent l’écart avec 8min 57s d’avance sur Laetitia et Emelie. Elles prennent une forte option sur la première place du podium de cette édition.

Une étape sur un parcours de repli, comme hier

La deuxième étape s’est déroulée par temps doux et couvert. Un fort vent du sud en altitude (80km/h vers 2500m) était également notable.

C’est pourquoi, comme hier, l’étape s’est tenue sur un parcours de repli en dessous de 2000 mètres d’altitude. Résultat : une longue et éprouvante étape de 2757 mètres de dénivelé positif, avec des passages en forêt très techniques, le tout dans une neige transformée. Les coureurs ont beaucoup souffert sur une étape très technique, longue et éprouvante, avec de nombreuses manipulations de « dépeautage ».

Kilian Jornet, premier de l’étape avec Hermann Jakob. L’épreuve du jour s’est pour une grande partie tenue dans la forêt. Crédit photo : J. Chavy

Ce matin, à 7h, les équipes se sont élancées sur une neige lourde et croûtée. Les coureurs ont commencé par une petite montée au plateau du Cuvy, suivie d’une rude descente en forêt pour ensuite traverser le village d’Arêches-Beaufort à pied. Une course d’un kilomètre acclamée par les spectateurs et villageois qui avaient sorti banderoles d’encouragement et clarines.

La suite du parcours comprenait 3 boucles en moyenne altitude (entre 1300 et 1700m) qui passaient par le Col du Pré, le chalet de Bouchet et Les Acrays.

Elle s’est terminée par une délicate montée avec une partie assez raide en forêt à pied jusqu’au point culminant du jour (2000m), suivie d’une descente corsée de 800m de dénivelé pour passer (enfin !) la ligne d’arrivée

L’étape du jour en chiffres

  • Départ : 7h 00
  • Altitude la plus basse : 1 180 m
  • Altitude la plus haute : 2 000 m
  • Dénivelé positif : + 2 757 m

Résultats

Chez les hommes, étape 2

  1. K. Jornet (ES) / H. Jakob (A) – 2h54min11s
  2. M. Boscacci (IT) / R. Antonioli (IT) – 2h54min15s
  3. W. Bon Mardion (FR) / X. Gachet (FR) – 2h58min45s

Classement général provisoire hommes

  1. M. Boscacci (IT) / R. Antonioli (IT) – 5h11min46s
  2. K. Jornet (ES) / H. Jakob (A) – 5h12min36s
  3. W. Bon Mardion (FR) / X. Gachet (FR) – 5h15min59s

Chez les femmes, étape 2

  1. A. Mollaret (FR) / K. Tomatis (IT)- 3h33min46s
  2. E. Forsberg (SE) / L. Roux (FR) – 3h37min03s
  3. M. Miro Varela (ES) / M. Garcia Farres (ES) – 3h55min38s

Classement général provisoire

  1. A. Mollaret (FR) / K. Tomatis (IT)- 6h21min01s
  2. E. Forsberg (SE) / L. Roux (FR) – 6h29min58s
  3. M. Miro Varela (ES) / M. Garcia Farres (ES) – 6h57min17s

Intégralité des résultats sur www.pierramenta.com

LAISSER UN COMMENTAIRE