Driven de CeramicSpeed : la chaîne de vélo, c’est fini, ou presque

CeramicSpeed Driven

Est-ce la fin des sauts de chaîne ? La société CeramicSpeed vient de proposer un nouveau concept de motricité sur les vélos. Son nom ? Driven. Et Driven pourrait devenir le système de propulsion pour vélo le plus efficace au monde. Une fois qu’il sera en vente bien sûr, et que les autres paramètres seront digérés : à commencer par la résistance.

Tout d’abord, l’engin à une apparence radicalement différente de ce que l’on connaît jusqu’alors. Surtout, les promoteurs de ce concept assurent une efficacité supérieure à 99%.

Pour l’heure, CeramicSpeed ​ne fournit pas beaucoup de réponses aux (nombreuses) questions sur le sujet. Driven est seulement un concept de transmission. Supporter un sprint de 1700 watts ? Supporter les vibrations d’un VTT ? Supporter les chocs ? Pas de réponse pour le moment.

Réduire les pertes par frottement à 1 %

A noter simplement que les photos présentées pour illustrer le concept montrent un vélo de route.

CeramicSpeed Driven

L’idée du concept : réduire les pertes par frottement à 1 %. affirme Jason Smith, directeur de la technologie de CeramicSpeed. Et ce en conservant des paramètres de départ : pédales rotatives, cadre de bicyclette standard et moyeu arrière standard.

Après de multiples tentatives, les ingénieurs de la société ont choisi la solution de l’arbre d’entraînement en fibre de carbone avec un pignon à rouleaux à chaque extrémité qui entraîne des dents. Le pignon arrière à 13 vitesses ressemble à un disque cranté. Un système qui démontre une efficacité supérieure à 99 %. De quoi largement surpasser l’efficacité de la meilleure transmission chaîne / dérailleur.

Assez pour dépasser le vieux couple chaîne / dérailleur ?

Selon les tests de CeramicSpeed, la technologie la plus efficace à ce jour est le combo Dura Ace de Shimano avec le système OSPW (Oversized Pulley Wheel System) de CeramicSpeed et la chaîne UFO. Le rendement ? 98 %.

Le gain d’efficacité de ce dispositif provient de l’élimination des huit points de frottement de la chaîne et du dérailleur. Le système Driven ne possède lui plus que deux points de frottement selon le constructeur. Bilan : une réduction de 49 % de la friction par rapport à un couple chaîne – dérailleur standard.

Encore une fois, à part l’efficacité du système, tout les autres facteurs, dont évidemment ceux de résistance, sont largement inconnus. Ne nous enflammons pas trop vite donc.

Surtout que la raison pour laquelle la chaîne et le dérailleur ont résisté depuis des années à toutes les innovations de transmission de vélo à plusieurs vitesses, c’est que ce duo est vraiment bon et efficace. Et résistant.

Pour aller plus loin sur ce sujet

 

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.